Démocratie !

(Tribune, Clamart- Infos N° 132, octobre 2014)

Lors des précédentes mandatures, Clamart Citoyenne n’existait pas. Mais Alternative Clamartienne, puis Europe Écologie Les Verts, qui avaient des élu-e-s au conseil municipal, ont maintes fois dénoncé les dérives du maire sur le plan de la démocratie.

Aujourd’hui ces deux formations font partie de Clamart Citoyenne, partageant l’idée que les bonnes pratiques démocratiques sont essentielles.

Lors de la dernière campagne municipale, tous les candidat-e-s promettaient un exercice du pouvoir plus participatif, plus transparent, plus vertueux. Chacun-e assurait que l’opposition serait considérée comme une vraie force de proposition, voire de contre-pouvoir, et bénéficierait de conditions de travail facilitées. Le candidat UMP, Jean-Didier Berger, ne manquait pas à l’appel, promettant tout autant.

Jusque-là, les conseils municipaux se sont succédés dans l’urgence qui qualifie les débuts de mandature, chacun-e prenant connaissance des dossiers dont il s’est vu confier la charge, et se familiarisant avec le fonctionnement de l’institution municipale. Mais désormais, l’urgence ou la « prise de fonction » ne peuvent plus être invoquées. Le fonctionnement municipal va refléter la réalité des conceptions que chaque élu-e se fait de la démocratie et de l’intérêt général. Et les pratiques politiques vont être encadrées par des textes contraignants.

A l’heure où nous écrivons, le nouveau règlement intérieur que l’on nous propose de voter grave pourtant dans le marbre des conditions de travail légales, mais indignes d’un édile soucieux du bon fonctionnement institutionnel et de la démocratie. C’est ainsi que nous n’aurons pas le calendrier des conseils municipaux à l’avance, que nous n’aurons pas les procès-verbaux d’un conseil à l’autre, que le maire sera seul maître à bord, sans aucun réel contre-pouvoir… Comme toujours.

Vanessa Jérome et Pierre Carrive

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *