Honte, tristesse et colère

(Tribune, Site de la mairie, décembre 2014)

Le 29 octobre dernier, au petit matin, trois jours avant la trêve hivernale, 27 familles roumaines ont été expulsées du terrain qu’elles occupaient depuis plusieurs années au Petit Clamart. Clamart Citoyenne était là, pour les soutenir, pour témoigner (voir sur notre site : Voilà c’est fait… et Ce matin à la brume), et pour dénoncer cet acte inhumain qui nous a tant choqués.

En expulsant ces citoyen-ne-s européens persécutés, l’État socialiste et les maires UMP du secteur flattent les sentiments humains les plus vils, alimentent la haine et stigmatisent des populations déjà fragilisées. Nous croyons fermement, au contraire, en la nécessité absolue de faire respecter leurs droits et de leur créer les conditions d’une vie digne.

C’est pour nous la seule façon de « vivre ensemble » dans une société apaisée, qui cultive l’enrichissement mutuel et non le repli sur soi.

Vanessa Jérome et Pierre Carrive

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *