Association clamartoise ARPE

À Clamart, au Conseil municipal du 11 juillet 2014, la municipalité UMP a présenté un vœu « concernant la situation de l’association clamartoise A.R.P.E. et les désengagements de l’État subis par la Ville de Clamart ».

L’association clamartoise Accueil Relais Parents Enfants (ARPE), soutenue par la ville de Clamart depuis vingt ans, s’adresse aussi bien aux parents qu’aux enfants des quartiers. Elle les écoute, et les soutient notamment en les orientant vers les institutions les plus à même de leur apportant l’aide dont ils ont besoin. Ses objectifs sont variés : parentalité, santé, citoyenneté, lien social, violence, discriminations…

Mais le gouvernement, en sortant Clamart de la carte de la politique de la ville, prive la commune des subventions qui lui permettaient, notamment, d’honorer les salariés de cette association.

Ce vœu se termine ainsi : « Nous refusons le chantage implicite de l’État qui crée de nouvelles politiques locales, les abonde un temps pour mieux les abandonner plus tard et contraindre un peu plus les collectivités locales. [ … ] En conséquence, réaffirmant le soutien de la Ville de Clamart à l’association A.R.P.E., notamment au travers de sa subvention annuelle, les élus municipaux de la ville attirent l’attention toute particulière du Gouvernement sur le risque de cessation d’activité de l’association A.R.P.E. et lui demande de prendre ses responsabilités en continuant d’apporter son soutien à A.R.P.E.. »

Ce vœu a été voté par tous les élus de la majorité, par le groupe Clamart Citoyenne, ainsi que par l’élu PCF du groupe Ensemble pour Clamart. Les autres élus (PS et MoDem) de ce groupe se sont abstenus, car ils voulaient ajouter à ce vœu une promesse qu’un de leurs membres avait obtenue, en tant que sénateur, de la préfecture, et qui aurait garanti la reconduction, pour trois ans, des deux contrats des médiatrices de l’association. Nous ne voyons pas bien en quoi la non mention de cette promesse, qui pour l’instant n’engage que ceux qui la croient, amoindrit le contenu du vœu au point de ne pas le voter.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *