Y a-t-il un pilote dans l’avion ?

(Clamart- Infos N° 138, avril 2015)

De très nombreux Clamartois-es, ainsi que des associations, nous alertent régulièrement sur le fait que leurs courriers au Maire restent sans réponse, ou qu’elles ne leur sont données que de manière parcimonieuse, par quelques élu-e-s, au hasard des rencontres. La manière est habile. Ne rien répondre formellement et précisément permet en effet de se garder des marges de manœuvre pour décider vite, seul ou en petit comité, sans garantie démocratique, des orientations de la ville.

En 2008, dans son programme, M. Berger promettait que des réponses rapides seraient apportées à toutes les questions des Clamartois-es. À l’époque, sa liste s’intitulait d’ailleurs « écouter pour agir ». Mais six ans plus tard, cette promesse a disparu et la liste a changé de nom : « unis pour agir ». Une sacrée nuance, et une belle régression démocratique !

V. Jérome et P. Carrive

Singes

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *