Gare de Clamart : Maintenant, la mairie veut parquer les piétons !

Depuis quelques jours, la mairie a décidé de parquer les piétons qui osent aller prendre le train à la gare de Clamart.

Sous prétexte (sans doute) de « sécurité routière », des barrières ininterrompues ont été installées le long du trottoir menant à la gare et aussi devant cette dernière…

La largeur du trottoir est faible et, quand le monde arrive pour un train, ça se serre dans ce corridor, certains, plus pressés, passant sur la rue de toute façon. Quand quelqu’un marche trop lentement, ceux derrière se sentent coincés ou, s’ils sont jeunes, sautent au-dessus des barrières… Mais, quand ils arrivent devant la gare, il faut de nouveau sauter au-dessus des barrières ou se faufiler sur le côté d’un panneau publicitaire…
IMAGE_028
Pour corser le trajet, et bien que le trottoir ne soit pas large, il est encore réduit par des coffrets techniques dont l’un est ouvert : veut-on, en plus de les parquer, électrocuter les piétons ?
IMAGE_033
Quand on pense que ces conditions dégradées pour les voyageurs sont volontaires de la part du maire de Clamart, qui a fermé l’espace public de la place de la gare de Clamart uniquement pour dire qu’il n’est pas utilisé* et peut donc être vendu à un promoteur privé, on se dit qu’il a vraiment un très grand mépris pour les gens, en particulier ceux qui vont travailler en transports en commun….

* Les travaux « Préparatoires à la gare du Grand Paris Express » annoncés par la mairie, n’ont rien à voir avec cette opération et de toutes façons depuis 6 mois il ne se passe rien derrière ces palissades et il ne s’y passera rien. Elles servent simplement à empêcher les Clamartois-es d’utiliser leur place de la Gare.

P1030850B

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Gare de Clamart : Maintenant, la mairie veut parquer les piétons !

  1. Claude Pernot dit :

    Ne pourrait-on pas démonter tout cela ?
    En tant que citoyens on a peut-être notre mot à dire et notre volonté de pouvoir circuler librement à faire appliquer …
    C’est juste une idée à la dérive, quand on voit ce qu’il se passe dans le centre ville (quartier mairie) avec les gros bras de la police municipale, on se prend à douter de la soit disant sécurité que veut instaurer notre maire (blocage de la rue des ruisseaux avec embouteillage pendant 30 minutes encore ce soir vers 19h30 alors que rien ne le justifiait …)
    Bon, je n’insiste pas mais l’atmosphère dans cette ville devient inquiétante.
    Salut à tous

  2. Claire dit :

    Je suis pour!
    A quand l’organisation d’une action citoyenne pour démonter, dans le calme, ces palissades qui ne servent qu’à priver les clamartois d’un espace public auquel ils ont droit?
    (je suis prête à me revendiquer faucheuse volontaire de palissades…)

  3. Bertrand dit :

    Il faudrait ajouter également l’odeur nauséabonde qui parfume le trajet des piétons et la difficulté qu’ont les cyclistes (dont je fais partie) à prévoir l’arrivée d’une voiture au détour du virage… Il me semblait pourtant que la politique de la ville-voiture datait de l’après guerre, enfin c’est ce que me racontaient mes grands-parents, notre maire aurait-il quelques trains de retard?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *