C’est officiel : la démocratie est malade à Clamart

(Site de la mairie, novembre 2015)

Même représentative, la démocratie ne signifie pas qu’une fois qu’ils ont élu leurs représentants, les citoyen-ne-s abandonnent tout droit de regard sur les décisions prises, et tout intérêt pour la vie institutionnelle municipale. C’est pour cela que certain-e-s assistent aux conseils municipaux, et il faut s’en féliciter. Les tenir en journée constitue un double empêchement : aucun élu qui a une activité professionnelle ne peut y assister, sans négocier avec un employeur une décharge, non compensée financièrement pour les élus d’opposition ; aucun-e Clamartois-e ne peut y assister s’il travaille.

Alors à moins que le Maire ne considère que celles et ceux « qui se lèvent tôt » ne devraient pas se mêler de ce qui les regarde, cette décision est tout simplement antidémocratique !

V. Jérome et P. Carrive

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à C’est officiel : la démocratie est malade à Clamart

  1. Cambon dit :

    Même les conseillers municipaux de la majorité ne sont pas consultés sur des points importants!

  2. Ping : Nos nouveaux vœux pour 2016 mais d’abord un petit bilan 2015 pour la justice, l’éthique, la probité et la transparence | Le Plessis Robinson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *