Bio à la cantine: nous mentirait-on ?

(Tribune publiée dans Clamart-infos n°147 mars 2016)

Nous dénoncions le mois dernier la baisse du bio à la cantine.

La mairie affirme que « Le Bio, c’est tous les jours », mais qu’« un règlement national interdit de dire qu’un plat est bio si l’un de ses composants ne l’est pas. »

Oui, mais… ce règlement ne concerne pas les cantines municipales, et n’a jamais été appliqué à Clamart, où tout à fait légalement seuls les composants bios sont signalés. Comment s’assurer qu’il y a du bio dans un repas quand aucun composant bio n’est indiqué ? L’élu en charge de la restauration ne nous a toujours pas répondu à ce jour.

Par ailleurs, cet élu a déclaré dans un conseil d’école qu’il était question d’un « menu plaisir » hebdomadaire, avec frites, steaks hachés, cordons bleus, flans… Associer le plaisir à la malbouffe : pas très pédagogique. Mais sûrement économique.

P. Carrive et M.-C. Vandrell

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Bio à la cantine: nous mentirait-on ?

  1. claude pernot dit :

    Mdr … Les repas des enfants vont peut-être pouvoir être compétitifs dans Top Chef …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *