Clamart , village olympique en 2024 !

Jean Didier Berger médaille d’or des grands projets coûteux, polluants et inutiles…

Complément à notre Lettre de Mars 2016

Mais non ce n’est pas de la science-fiction, Paris n’en est qu’au stade de sa candidature à l’organisation des jeux olympiques d’été de 2024 mais Jean-Didier Berger s’y voit déjà. C’est un de ses arguments pour justifier ses projets démesurés de transformation de notre populaire stade Hunebelle .

Vous avez dit complexe sportif ?

Ces projets vont d’un parking souterrain sur deux niveaux, pouvant accueillir des autocars jusqu’à un restaurant avec vue panoramique sur Paris, en passant par une cafétéria et une brasserie !

Vous avez dit sport de plein air ?

On ajoute un stade d’athlétisme indoor (« intérieur »), un gymnase enterré et un bowling de 10 pistes !

Mais non ce n’est pas une rumeur, les caractéristiques principales du projet figurent sur le site de la ville :

« Marchés publics, services, mission de programmation des travaux de restructuration , d’extension et d’aménagement du complexe sportif Hunebelle ».

Si vous êtes candidat à ce marché vous pourrez en savoir plus sur les intentions en consultant le Cahier des clauses techniques particulières de cette « mission de programmation » :

Ce projet d’envergure a pour ambition d’ancrer la commune dans une dynamique sportive à fort rayonnement en permettant à ses équipes des entrainements de qualités avec des équipements professionnels.

De plus, ce projet pourrait s’inscrire dans la continuité de la candidature de la Ville de Paris aux jeux Olympiques d’été de 2024, en offrant des infrastructures d’entrainements ou de compétitions aux équipes participantes.

Le CCTP fait état d’une volonté de « Formalisation et affirmation de la vocation de pôle sportif, de loisir et commercial à l’échelle de la Ville… », il décrit donc des enjeux commerciaux, urbains, équipement publics et… sociaux.

Ces derniers sont déclinés autour de « l’accueil des participants aux jeux olympiques de 2024 en tant que sites de domiciliation et d’entraînements », une offre commerciale et d’activité de loisir, une revalorisation du cadre de vie et de travail et une « offre commerciale attractive autour du complexe sportif pour soutenir le dynamisme de la Ville et offrir des emplois de proximité aux habitants ».

Un contenu surprenant donc pour le volet social de ce programme, une absence quasi-totale de préoccupations écologiques (à la sortie de la COP21 !) et surtout un silence assourdissant sur les problèmes et nuisances qui seront imposés aux riverains : changement radical de leur environnement, qui passera d’un espace ouvert sur le bois de Clamart à une intégration dans un centre sportif et commercial, circulations automobiles et véhicules lourds très largement accrues, cheminement des eaux souterraines modifié…

Clamart Citoyenne rejette ce projet disproportionné et ruineux pour notre commune, sans rapport avec la pratique sportive des Clamartois-es, et destructeur de leur cadre forestier unique en région parisienne.

 

Un collectif « stophunebelle » s’est créé, regroupant des riverains du stade, qui s’est donné pour premier objectif de mettre à disposition des Clamartois-es toutes les informations disponibles sur ce projet :

http://stophunebelle.blogspot.fr/

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Clamart , village olympique en 2024 !

  1. isabelle CHIVILOi dit :

    Quand à nous, coureurs et coureuses au CCR92, il nous est impensable de courir sur une piste « souterraine » de 200m…. la course à pied est un sport de plein air .
    La piste indoor , c’est le mort du club…

    • CCadminWP dit :

      Ceci pose la question de la méthode employée par le maire (qui a une vision assez autoritaire des mandats électoraux…).
      Y a-t-il eu concertation avec les associations concernées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *