La Lettre de CC – N°4 Octobre 2016

Face aux attentats de juillet, Clamart Citoyenne réaffirme son attachement à l’état de droit, au respect des libertés fondamentales et à la séparation des pouvoirs. La surenchère des leaders de la droite et de l’extrême droite dans les propositions les plus démagogiques (Guantanamo à la française, stigmatisation des Français musulmans…) met en évidence l’utilisation de la peur à des fins politiciennes indignes. Nous avons besoin de sûreté, ce droit imprescriptible inscrit dans notre Constitution par la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. La sûreté inclut la préservation de nos libertés individuelles et publiques; l’Etat a le devoir de les organiser, pas de les opposer, c’est une condition indispensable à la démocratie. Les dernières propositions, y compris celles venues du gouvernement, tombent dans le piège tendu par les idéologues de Daesh : crisper les institutions vers un pouvoir autoritaire et fracturer la société jusqu’à la guerre civile.

Résistons à la peur, faisons preuve d’intelligence et d’empathie. Ne rebroussons pas chemin…

lettre-de-cc-n4

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *