Rapport d’enquête publique sur le secteur « Canaux – Plaine Sud »

Il s’agit d’une parcelle de plus de 50 000 m2, située en bordure de la zone industrielle NOVEOS, le long de la ligne de tramway T6 (au niveau de la station « Pavé Blanc), en face de la Place Aimé-Césaire.

Le projet est présenté sur le site de la mairie. On y trouve même une vidéo de promotion.

Une enquête publique a été conduite du 7 novembre au 9 décembre 2016. Clamart Citoyenne avait déposé un avis. Le commissaire-enquêteur a maintenant rendu son rapport.

En-dehors de quelques erreurs de rédaction, voici ce que nous avons relevé, et qui nous semble important à diffuser.

AMÉNAGEMENTS PUBLICS

Il n’y aura malheureusement pas de crèche municipale. Le rapport assure qu’un projet de crèche privée, tenant compte de la crèche d’entreprises du groupe « La Maison Bleue », au pied de la tour Pentagone, est à l’étude.

L’absence de maison de quartier a été regrettée. La proximité du centre socio-culturel du Pavé Blanc), avec la médiathèque François Mitterrand toute proche, est considérée par le rapport comme pouvant « favoriser les échanges entre quartiers ». Une conciergerie de quartier et un réseau social de quartier vont être étudiés.

TRANSPORTS

Un parking relais pour la station T6 était demandé. L’aménageur, avec de bons arguments, le trouve peu pertinent pour la desserte de la station de tramway « Pavé Blanc ». Il note également la sous-charge du parking gratuit « Intermarché », qui est en effet presque toujours vide. Nous apprenons que la commune réfléchit à son acquisition pour le gérer. À suivre…

À propos des aménagements routiers prévus, nous apprenons que le rond-point du Petit Clamart (A86) sera réaménagé en 2018, que la RD906 entre ce rond-point et le Pavé Blanc sera réaménagée en 2019-2021, et que le carrefour du Pavé Blanc sera transformé en giratoire en 2021-2022.

En réponse aux demandes concernant les vélos, l’aménageur donne des réponses diversement satisfaisantes :
– sur la voirie partagée, la réponse est positive ;
– sur les parkings dans les immeubles, des locaux vélos sont bien prévus, mais dans des sous-sols, ce qui n’est pas du tout recommandé ;
– sur une station « Véligo » (un parking sécurisé permettant de laisser son vélo pour la journée) près du tramway, l’aménageur parle de Vélib, qui aura une station à Intermarché, et des 12 parkings vélos dans le projet (mais sans préciser s’il y aura des attache-vélos, ni si ce seront des parkings sécurisés) ; mais Vélib et Véligo sont deux choses bien distinctes.

ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

En matière d’énergies renouvelables, l’aménageur s’engage à améliorer son projet par rapport à celui du dépôt de permis, avec une chaufferie à la biomasse, des bâtiments RT2020 (pour « réglementation thermique 2020 », dont l’objectif est de produire au moins autant d’énergie qu’ils en consomment), des panneaux solaires et des toitures végétalisées là il y a des toitures en terrasse. Malheureusement nous craignons qu’il y en ait peu, étant donnée l’architecture néo-haussmannienne prévue.

L’aménageur assure qu’il y aura des jardins potagers dans plusieurs parcelles. Ils seront gérés par une « association spécialisée ».

À propos des infiltrations d’eau, l’aménageur se veut rassurant, en répondant que le terrain est imperméable et que l’eau sera donc collectée dans le canal et dans des cuves pour servir à l’arrosage sur place. Il faudra être très vigilants…

Sur les inquiétudes exprimées pour les espèces protégées, l’aménageur répond que le projet sera encadré par un écologue. Là encore, la vigilance sera de mise…

 

[ Conclusion à venir très prochainement ]

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *