Personnel soignant en souffrance

(Tribune publiée dans Clamart-infos n°160  juin 2017)

Dans la nuit du 30 avril, quatre infirmières de l’hôpital Béclère ont été violemment agressées par un patient alcoolisé, qui a heureusement pu être maîtrisé par le personnel médical. À Clamart et ailleurs, les conditions de travail des soignants se dégradent fortement et les agressions sont fréquentes. Malgré un mouvement de grève en novembre dernier, pour dénoncer le manque de moyens matériel et humain, les solutions mises en œuvre restent donc largement insuffisantes.

Des méthodes de rentabilité, malheureusement dans l’air du temps et qui dépassent l’hôpital, sont certainement en cause. Mais il est indispensable que tout soit entrepris pour donner au personnel les meilleures conditions de travail.

Nous admirons le courage et le dévouement de nos soignants. Nous en sommes plus que jamais solidaires.

P. Carrive et M.-C. Vandrell

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *