Une démocratie malmenée

(Tribune publiée dans Clamart-infos n°161  septembre 2017)

Lors du dernier conseil municipal, nous avons une nouvelle fois interpellé le maire sur les conditions de ces rendez-vous démocratiques: convocations reçues à l’extrême limite légale, commissions de préparation qui ont lieu la veille, conseils en pleine journée…

Le maire prétend que l’opposition est bien mieux respectée qu’avant. Mais toutes ces évolutions ne vont pas dans le bon sens.

Et puis surtout, il oublie qu’il y avait, dans les précédentes mandatures, des élu-e-s qui dénonçaient déjà ce manque de démocratie. Ils sont maintenant à Clamart Citoyenne, en bonne partie pour ces raisons.

Nous déplorons l’attitude rigide du maire et constatons qu’après avoir fermement dénoncé les pratiques de la majorité précédente, son accession au pouvoir ne s’accompagne pas d’une attitude qui permette une réelle démocratie.

P. Carrive et M.-C. Vandrell

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *