Vers une diminution des sorties scolaires ?

(Tribune publiée dans Clamart-infos n°165  janvier 2018)

Jusque-là, la municipalité fournissait aux écoles des demi-journées de cars pour les élèves. Les directeurs.trices pouvaient anticiper le nombre et les dates des sorties et les répartir entre les classes, en prévoyant cela très en avance pour obtenir l’autorisation de l’Inspectrice de s’y rendre et bénéficier de tarifs bas. La règle a changé : c’est un budget et non pas un nombre de voyages que les directeurs.trices doivent gérer. Or ils ne l’ont appris qu’en octobre… avec effet rétroactif ! Ainsi, les spectacles déjà prévus grèvent ce budget réduit, et de nouveaux projets sont menacés.

La cause de cela ? Le non remplacement des chauffeurs de cars municipaux partis en retraite. Pensant que la sous-traitance coûte plus cher que l’interne, le maire diminue la prestation accordée aux écoles.

Pierre Carrive, Marc Boulkeroua 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *