Tous les moyens sont bons…

… pour invisibiliser l’opposition.
Ci-dessous, un panneau d’informations municipales, qui date de quelques mois.

Déjà, nous pouvons remarquer la place que prend l’affiche de vœux. Ce serait une information de tant d’importance que cela ? Peut-être à cause de la taille du nom du maire… Dans aucune ville autour de Clamart, y compris quand le maire sortant était en campagne pour sa réélection, celui-ci ne s’est mis en valeur à ce point.

Mais nous voulions parler d’autre chose. De toute la partie, à gauche, avec les élus municipaux. Là encore, le maire prend beaucoup de place. Les élus municipaux ont cependant droit à leur photo. Tous ? Non, pas tout à fait. Pas ceux de l’opposition.

Vous trouvez cela choquant ? Nous aussi. Et encore, vous n’avez pas tout vu. Car, en regardant de près, que voit-on ?

On voit très nettement que le bandeau pour annoncer « CONSEILLERS MUNICIPAUX » n’est pas du même bleu que pour les « CONSEILLERS MUNICIPAUX DE L’OPPOSITION ».
Le premier est vif et on lit facilement le texte en blanc. Le second est tout pâle, et le texte s’en trouve beaucoup moins lisible.

Mais il y a pire…
En effet, un examen encore plus attentif nous permet d’observer que l’encre utilisée pour les noms des élus d’opposition est moins dense que pour ceux de la majorité, au-dessus, et des élus des autres collectivités territoriales (tous de droite) au-dessous. Certes, il faut s’approcher. Mais tout de même… Vous appelleriez cela comment ?

NB. Puisqu’on en est à regarder de près, on remarque que les fonctions de Jean-Louis Salort sont sur un bout de papier collé après-coup : « mobilités douces »… Il faut dire que ces mots n’étaient pas encore dans le vocabulaire du maire, qui en était resté au concept pompidolien de la voiture. Ah, le miracle de l’approche des élections… Malheureusement, à courir derrière la mode sans vision, on a toujours un train de retard. En effet, la tendance serait plutôt maintenant à parler de « mobilités actives ». Allez, monsieur le maire, quelques coups de ciseaux, un peu de colle, et vous pourrez continuer de faire illusion.

Ces pratiques politiciennes d’un autre temps ne sont décidément pas conformes à ce que nous souhaitons pour Clamart…

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Tous les moyens sont bons…

  1. Vincent dit :

    Est-ce que si nous voyageons en train de nuit, le retard existe encore…?
    À votre écoute
    Vincent Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *