Au Conseil municipal du samedi 4 juillet 2020

Sous la présidence de la doyenne d’âge ont eu lieu l’appel, la désignation de la secrétaire de séance, et l’installation du conseil.

ORDRE DU JOUR

Question n° 4 de l’ordre du jour
Election du Maire  

Didier Dincher, Stéphane Dehoche et Jean Didier Berger se sont portés candidats.

 Didier Dincher, président du groupe Clamart Citoyenne, a fait la déclaration suivante :

Madame la présidente, chères Clamartoises, chers Clamartois, chers collègues,

Dans le respect de nos institutions républicaines, au nom du groupe Clamart Citoyenne, je salue la réélection de l’équipe sortante au terme d’une campagne hors norme, dont le grand vainqueur est – hélas encore une fois – l’abstention.

Je profite de cette intervention pour saluer également les électeurs, un sur trois, qui ont choisi le projet de Clamart Citoyenne.

Dimanche soir, de nombreuses grandes villes ont fait le choix d’un programme écologique. (Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Grenoble, Tours, Besançon et, plus proche de nous, Paris, Argenteuil, Colombes ou encore Châtillon).

Bien entendu j’aurais préféré que Clamart emprunte ce même chemin. Et pour autant, une grande majorité des Clamartois n’a pas voté pour votre projet de logements aux normes surannées, d’usage jusqu’à saturation de la voiture ou d’abandon des services publics.

Monsieur Berger, j’ai bien écouté votre discours de dimanche soir. J’y ai noté un virage vers plus d’écologie dite « responsable ».

« Responsable » : curieuse épithète ! Je vous avouerai que j’ai tendance à me méfier de ces mots qu’on rajoute à celui d’écologie. J’ai toujours la crainte qu’ils soient là pour modérer, émousser, tiédir des décisions qu’il faudrait au contraire déterminées, courageuses et visionnaires.

Ce qui est certain, c’est que le futur maire sera « responsable » des choix écologiques dans notre ville.

Nous n’avons pas la légèreté de penser, pour paraphraser l’un de vos adjoints, que « le réchauffement climatique devra s’adapter à Clamart »… Nous sommes convaincus au contraire qu’il faut adapter Clamart aux crises à venir car une continuité sereine nous mènera à une douloureuse impasse. Et s’adapter, ce n’est pas punir. C’est accompagner, protéger et c’est surtout s’attaquer aux causes.

Un électeur sur trois, disais-je, a voté Clamart Citoyenne. Cette marque de confiance nous oblige.

Parce que l’écologie et la solidarité ne s’improvisent pas, nous sommes prêts à servir notre ville :

      • sur la politique énergétique,
      • sur les modes de construction durables,
      • sur le développement de la culture et des services de santé,
      • sur l’amélioration des écoles,
      • sur l’intégration de la nature en ville,
      • sur la participation des habitants et le partage de l’espace l’urbain.

Sur tous ces sujets, et bien d’autres encore, nous sommes prêts.

Mesdames et Messieurs les élus, je vous demande solennellement de prendre la mesure de votre responsabilité et des enjeux qui nous attendent. Je vous demande de mettre au cœur de votre action l’intérêt général et le temps long, celui de vos enfants, celui de vos petits-enfants.

Mettons l’intelligence collective et la bienveillance au cœur de cette assemblée. Tel est mon état d’esprit.

Tel est donc mon souhait de présenter ma candidature au poste de maire.

Mes chers collègues, je vous remercie.

Didier Dincher a recueilli 7 voix, Stéphane Dehoche 4 voix et Jean Didier Berger a été élu avec 34 voix.

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes assises

 Vous pouvez entendre Didier Dincher et Jean-Didier Berger sur le site de la mairie de Clamart car ce Conseil Municipal a été filmé (à partir de 12 min).

Question n°5 de l’ordre du jour
Fixation du nombre d’Adjoints au Maire

 Il a été proposé au Conseil municipal de fixer à 13 le nombre d’Adjoints au Maire, soit le nombre maximum autorisé.

David Huynh pour Clamart Citoyenne est intervenu pour expliquer que nous sommes pour le partage du pouvoir entre le maire et les membres de son équipe, et un travail collégial de l’équipe municipale.

Clamart Citoyenne a voté POUR.

Question n°6 de l’ordre du jour
Election des Adjoints au Maire

Sont élu.es adjoint.e.s : Christine Quillery, Yves Coscas, Rachel Adil, Serge Kehyayan, Iman El Bakali, Patrice Roncari, Sylvie Donger, Anthony Reynaud, Marie-Laure Coupeau, Jean-Patrick Guimard, Sally Ribeiro, François Le Got, Véronique de la Touanne. La nature de la délégation de chacun des adjoints n’est pas connue.

Clamart Citoyenne n’a pas pris part au vote (NPPV).

Question n°7 de l’ordre du jour
Fixation du nombre d’Adjoints de quartier  

Il a été proposé au Conseil municipal de fixer à le nombre d’Adjoints de quartier, soit le nombre maximum autorisé.

Clamart Citoyenne a voté POUR.

Clamart Citoyenne souhaite qu’il y ait le maximum d’adjoints de quartier, soit 4.

Question n°8 de l’ordre du jour
Election des Adjoints de quartier 

Sont élu.e.s adjoint.e.s de quartier : Yves Sérié, Françoise Caruge, Edouard Brunel, Jacqueline Minassian.

Clamart Citoyenne n’a pas pris part au vote (NPPV).

Question n°9 de l’ordre du jour

Lecture de la charte de l’élu local par le Maire comme l’exige la loi

Question n°10 de l’ordre du jour
Election des délégués de la Ville de Clamart au sein du Conseil de territoire Vallée Sud – Grand Paris 

Monsieur le Maire ayant été élu conseiller métropolitain, il y avait lieu de désigner 10 conseillers supplémentaires.

 Didier Dincher pour Clamart Citoyenne, Stéphane Astic pour la liste Clamart pour vous et avec vous, ainsi que 8 conseillers municipaux de la majorité ont été élus.

Sont élu.e.s au conseil de territoire : Yves Coscas, Christine Quillery, Serge Kehyayan, Sally Ribeiro, Patrice Roncari, Sylvie Donger, Jean-Patrick Guimard, Colette Huard, Didier Dincher, Stéphane Astic.

Question n°11 de l’ordre du jour
Constitution de la Commission d’appel d’offres – Election de ses membres et approbation de son règlement 

Pierre Carrive (titulaire) et Nathalie Mangeard-Bloch (suppléante) ont été élus pour Clamart Citoyenne, ainsi que 4 titulaires et 4 suppléants parmi les conseillers municipaux de la majorité.

Sont élu.e.s à la commission d’appel d’offres :

Titulaires : Colette Huard, Jacqueline Minassian, Jean Milcos, Benoit Deschamps, Pierre Carrive ;

Suppléants : Samira Aallali, Jean-Jacques Roux, Marie-Laure Coupeau, Sylvie Donger, Nathalie Mangeard-Bloch.

Question n°12 de l’ordre du jour
Délégation au Maire pour prendre des décisions en vertu de l’article L  2122-22 du Code général des collectivités territoriales 

Le Conseil municipal peut déléguer au Maire pour la durée de son mandat, tout ou partie de ses attributions portant sur les matières énumérées à l’article L  2122-22 du Code général des collectivités territoriales  

Il est donc proposé au Conseil municipal de déléguer à Monsieur le Maire, en vertu de l’article L  2122-22 du Code général des collectivités territoriales une série de pouvoirs

Agnès Hartemann est intervenue pour expliquer pourquoi Clamart Citoyenne voterait contre cette délibération. Non pas par défiance vis-à-vis du Maire dont les décisions futures ne sont pas connues, mais parce que, si la loi permet effectivement que des décisions importantes, comme par exemple la fixation des tarifs des activités périscolaires, soient prises directement par le Maire, il nous semble préférable que certaines de ces décisions fassent l’objet d’un débat public et d’un vote au conseil municipal.

Le maire rappelle que, même si, en effet, ces décisions ne sont pas soumises au vote, elles font l’objet d’une information au conseil municipal, et dit que le débat à cette occasion sera possible.

Remarque
Nous maintenons que ce n’est pas du tout le même procédé. Ces décisions ne sont pas annoncées dans l’ordre du jour affiché sur les panneaux municipaux. Les Clamartois ne savent donc pas qu’elles sont susceptibles d’être débattues en conseil municipal. Et elles ne sont pas non plus débattues dans les commissions de préparation.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à Au Conseil municipal du samedi 4 juillet 2020

  1. LAFOSSE dit :

    Merci pour ce CR

  2. Baruth dit :

    Vos compte-rendus sont précieux, croyez qu’ils sont lus attentivement.

    Merci de votre engagement au service de la démocratie et bon courage.

  3. Casse Francois dit :

    Merci

  4. BERNARD COSTECALDE dit :

    Merci pour vos CR objectifs ! Cela nous change des informations de Clamart Infos qui ne servent qu’à valoriser les actions de la mairie et qui évitent, surtout, les sujets qui pourraient « fâcher ».

  5. lorrain dit :

    Beau résultat au scrutin du 28 juin 2020 à Clamart.
    Une liste écolo et de gauche
    -1 impose au maire sortant un deuxième tour où il n’est réélu que par une minorité des votes exprimés
    -2 remporte un tiers des suffrages.
    Comme à Bordeaux, Lyon, Grenoble, Tours, Paris… Argenteuil, Colombes et Chatillon, c’est de cette fraternité écolo-citoyenne de gauche (sociale, solidaire, écologique et démocratique) que nait l’espoir d’un changement d’ère.
    Vivement « dans six ans ».
    Merci à Didier Dincher, ses colistières et colistiers de la liste Clamart Citoyenne, bon courage aux élus.
    philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *