Tribune publiée dans Clamart-infos n°209 mai 2022

Panique à bord

Dans sa dernière tribune le Maire feint de découvrir que Clamart Citoyenne est composée de citoyens de différentes familles politiques, qu’il qualifie de rouges et de verts. Eh bien oui, nous venons d’horizons divers, sommes souvent non encartés, toujours soucieux de l’intérêt général, donc contre la bétonisation de notre ville et son fol endettement, et désireux d’œuvrer pour un projet social, écologique et culturel qui rassemble et apaise.

Mais on comprend son désarroi. Promis à un avenir certain avec sa candidate Valérie Pécresse, dont il a personnellement abreuvé les Clamartois dans Clamart-Infos et par courrier, la défaite vertigineuse de celle-ci le contraint à réduire ses ambitions. Réélu maire en 2020 avec moins de 50 % des votants, sera-t-il obligé de pactiser avec l’opposition macroniste pour conserver son poste ? De quoi en perdre sa sérénité…

De notre côté, avec les forces progressistes et écologistes nous continuerons d’incarner l’alternative.

Cette tribune a été écrite et envoyée avant le second tour de l’élection présidentielle.

 

Dites-leur bonjour !

C’est notre réponse, s’agissant des nouveaux programmes immobiliers qui vont sortir de terre suite à la suppression des lignes à très haute tension (THT), annoncée partout avec des panneaux « dites-leur adieu ! ». Exproprier, acheter, revendre aux promoteurs, telle est la vision monomaniaque du Maire pour Clamart. Rue de Versailles/D906, ce seront 2000 logements supplémentaires. Et le quartier du Jardin Parisien est déjà dans son viseur.

 

Recette d’autocratie

Prenez un quartier (le Jardin Parisien), une décision de fermeture de magasins (Lidl et petits commerces de quartier), des habitants non consultés et mécontents (regroupés dans un collectif, et déjà plus de 3000 signatures de pétitions), et un maire qui met en œuvre ce que lui seul imagine être l’avenir de Clamart. Il n’aurait pas trouvé meilleure place pour un quatrième collège et sa « vision » le conduit à proposer un « nouveau quartier », entre la rue de Trivaux et la 906 : encore du béton et des années de travaux.

Même recette dans le quartier du sentier des Montrous. Le Maire a son projet personnel mais a été interpellé au conseil municipal sur la nécessité de consulter les citoyens. Alors il fait la plus petite consultation possible, en limitant celle-ci aux seuls habitants mitoyens. Pourtant tout le quartier est concerné par ce qui va se faire sur ce terrain : un parc ? encore et toujours des logements et de la circulation ?

 

Contactez-nous sur Twitter, Facebook et sur clamart-citoyenne.fr

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

107ème commémoration du Génocide Arménien

Ce samedi 30 avril, s’est déroulée la 107ème commémoration du Génocide Arménien à #Clamart .
 
Clamart Citoyenne était représentée par Philippe SAUNIER et David HUYNH, conseillers municipaux.

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Cérémonie du souvenir des victimes et des héros de la déportation

🇫🇷 Ce dimanche 24 avril, s’est tenue la cérémonie du souvenir des victimes et des héros de la déportation.
Sur notre ville, 20 Clamartois ont été assassinés en raison de leur religion, dont Simon BLASZKA 7 ans.
Clamart citoyenne était représentée par Agnès HARTEMANN et David HUYNH, conseillers municipaux.

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Tribune publiée dans Clamart-infos n°208 avril 2022

Enfouissement de la ligne THT : l’immobilier d’abord !

Contrairement à ce qu’affirme le maire, cet enfouissement est demandé de longue date par l’ensemble des conseils municipaux successifs, pour des raisons sanitaires (proximité d’un hôpital, d’un collège et d’habitations), et à cause de la gestion déplorable par RTE de la sécurisation des lignes (coupes brutales dans notre forêt).

Le projet a depuis largement évolué. Hélas, le tracé des lignes souterraines fait fi du principe de précaution (dans les zones sensibles, le seuil d’exposition aux champs magnétiques, préconisé notamment par l’OMS, doit être inférieur) et des recommandations ministérielles, se contentant de passer au plus court en respectant simplement les normes, minimales, existantes.

Selon le maire cette opération permettrait de reboiser la forêt et de reconstituer sa continuité écologique. Mais depuis 2009 la végétation a repoussé et un sous-bois limite désormais les passages de promeneurs, au bénéfice de la biodiversité. A contrario, l’enfouissement le long de la route du vieux cimetière a nécessité un abattage conséquent et définitif.

Au final, seul subsiste l’objectif, avoué, d’initier encore de nouveaux programmes immobiliers, en permettant de densifier la zone « à valoriser » le long de la D906, au Jardin Parisien et autour de la rue de Versailles.

Clamart 32e ville la plus endettée de France. Et demain ?

La ville n’est pas gérée prudemment : ses fondamentaux économiques reposent bien trop sur les revenus ponctuels versés par les promoteurs immobiliers.

D’où les milliers de logements supplémentaires précités. Faute d’anticipation, les services publics (crèches, collèges, lycée, transports) seront insuffisants pour les bientôt 70 000 Clamartois.

Si les impôts n’ont pas augmenté depuis 2014, la dette, si : de 20% entre 2015 et 2020. Le dernier débat d’orientation budgétaire a confirmé que l’endettement de Clamart est de 110M€.

L’arrêté des comptes 2021 nous permettra de situer la gestion de Clamart par rapport aux autres villes.

La ligne N à guichets fermés

À l’heure où le prix du pétrole flambe, les transports en commun sont plus que jamais essentiels. Hélas, la direction de la ligne N a prévu de réduire l’accueil dans un certain nombre de gares. La présidente de la Région se veut rassurante, mais elle est en campagne…

À Clamart, ce plan d’économies devrait se traduire par la fermeture de l’accueil tout le week-end, et après 20 h en semaine. Nous nous opposons à cette réduction d’un précieux service public.

Retrouvez-nous sur Twitter, Facebook et sur clamart-citoyenne.fr

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Le conseil municipal du 6 avril 2022, en BREF

BUDGET 2022 : UN RECORD DE DÉPENDANCE AUX PROMOTEURS IMMOBILIERS

Endettée à hauteur de 110M€, Clamart se rapproche du Top 10 des villes les plus endettées de France. Les recettes annuelles de l’année ne couvrent plus les dépenses annuelles du fonctionnement courant de la ville. Clamart a désormais cruellement besoin des ressources issues de la promotion immobilière (90% de ses excédents) pour compenser ses fondamentaux économiques déséquilibrés, générant une dépendance vis-à-vis des cycles du marché immobilier. L’augmentation importante de l’inflation (énergie, produits alimentaires, matières premières…) devrait provoquer une hausse des crédits immobiliers, qui risque de provoquer une baisse cumulée des ressources provenant desdits projets et des droits de mutation perçus par la commune.

La majorité municipale, qui fait le pari du marché immobilier, a donc choisi une gestion très risquée des finances publiques des Clamartois.

 

UN BUDGET VERT EN GUISE DE GREENWASHING

L’impact du budget de la commune a été évalué au niveau de ses émissions de CO2 pour seulement 25% des finances municipales. L’intérêt d’un budget « vert » est de déterminer les dépenses favorables, défavorables et neutres de la commune pour en diminuer les impacts négatifs.

Or, un projet tel que le complexe sportif Hunebelle, d’un montant global de 96M€ à date aura un impact très défavorable, anéantissant les efforts de la ville dans d’autres secteurs.

Au vu de cette contradiction majeure, le projet de budget vert est réduit à une opération de communication ou de « greenwashing ».

 

UN CENTRE DE SANTÉ MUNICIPAL SANS AMBITION

Était soumis au vote un rapport sur le projet de soins du centre municipal Jean Jaurès, dans la mesure où l’offre de soins y augmente. Malheureusement cette augmentation est mineure. Il y aura en tout l’équivalent d’un médecin généraliste et demi. Une diététicienne et une tabacologue y travailleront 4 jours par mois. Comment ce centre en plein cœur de ville avec du matériel, des locaux, un secrétariat, peut-il être aussi peu attractif pour des soignants ? Le rapport montre en fait l’absence totale de volonté du Maire pour  développer ce centre : aucune analyse des besoins des Clamartois (en particulier de ceux qui bénéficieraient le plus de l’absence d’avance de frais), aucune analyse des questionnaires de satisfaction des usagers. La seule publicité a été une demi-page dans Clamart Infos. Les Clamartois et les professionnels du centre méritent mieux. Nous leur apportons notre soutien.

 

PASSOIRES ÉNERGÉTIQUES : DES PROMESSES SANS LENDEMAIN

Nous avons posé une question orale sur l’isolation des logements HLM de la Rue de Gascogne :

« Monsieur le Maire

Dans un courrier de Clamart-Habitat datant de décembre 2020, adressé aux locataires des pavillons de la Plaine, vous annonciez, je cite, « le lancement d’études en vue de la rénovation énergétique de ces logements », et faisiez espérer aux locataires, je cite, « des solutions efficaces et respectueuses de la qualité architecturale ».

Comme vous le savez les sujets de l’économie d’énergie et du pouvoir d’achat, en particulier pour les locataires de logements HLM, en particulier pour ceux des pavillons de la rue de Gascogne qui sont des passoires énergétiques, sont plus que d’actualité, mais il semble que ces Clamartois n’aient eu aucune suite à votre courrier.

Pourriez-vous nous dire ce qu’il en est ?

Réponse :
« L’étude a été faite et des solutions techniques ont été envisagées. L’isolation par l’extérieur ne serait pas esthétique ». C’est la seule réponse du maire à la question posée. Donc la question reste en fait sans réponse. Le Maire parle ensuite de la manière d’individualiser les dépenses de chauffage. Mais c’est hors sujet. Les locataires des pavillons de la rue de Gascogne n’auront donc aucune solution proposée par l’OPHLM pour isoler leur logement. C’est tout simplement scandaleux.

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Commémoration du 60ème anniversaire du cessez-le-feu en Algérie

Clamart Citoyenne était présente ce samedi 19 mars pour la commémoration du 60ème anniversaire du cessez-le-feu en Algérie, et journée de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires des combats en Tunisie et au Maroc.

Christine GENTY et Nathalie MANGEARD-BLOCH conseillères municipales, représentaient le groupe Clamart Citoyenne.

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Des doutes sur votre présence sur les listes électorales à Clamart ?

Vous pouvez le vérifier sur je-verifie-ma-situation-electorale  ou sur services-en-ligne-et-formulaires.

Si vous avez la moindre interrogation, ou si, comme certains s’en sont émus auprès de nous, vous pensez avoir été radié à tort, n’hésitez pas à nous écrire à contact@clamart-citoyenne.fr. En effet, nous siégeons dans la commission de contrôle des listes électorales, qui se réunit le jeudi 17 mars.

Cette commission peut, à la majorité de ses membres :

  • réformer les décisions du maire (les radiations comme les inscriptions) ;
  • procéder à l’inscription ou à la radiation d’un électeur omis ou indûment inscrit.

Par ailleurs, même si contrairement aux membres de cette commission vous n’aurez pas accès aux pièces des dossiers examinées en séance, cette réunion est publique.
Si vous voulez être certain que nous étudions bien tel ou tel cas, venez le 17 mars à 16h, dans la Salle des Conférences, au 4e étage du centre administratif.

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Tribune publiée dans Clamart-infos n°207 mars 2022

Entre logements, commerces ou collège, faut-il choisir ?

La population de Clamart augmentera, passant de 53 000 à près de 70 000 habitants dans les années à venir. S’il est justifié de construire pour répondre au besoin croissant de logements, le développement de la ville doit rester équilibré.

L’absence d’anticipation crée des tensions entre les espaces dévolus aux logements, aux commerces et aux établissements scolaires. Preuve en est, la municipalité envisagerait dorénavant de construire un collège à la place du Lidl du Jardin Parisien, alors qu’il s’agit d’un commerce de proximité essentiel pour les habitants du quartier. Drôle de choix, considérant également que progressivement, ce seront près de 800 nouveaux collégiens qu’il faudra accueillir, sans compter les lycéens, alors que le lycée Jacques Monod est déjà saturé. La mairie ne privilégie-t-elle pas trop les intérêts des promoteurs immobiliers plutôt que ceux des Clamartois ?

 

Soutenons le collège des Petits Ponts !

La direction académique a annoncé la suppression de 56 heures par semaine de la dotation horaire d’enseignement, dès la rentrée 2022. Cette baisse risque de provoquer la fermeture d’une classe, et ainsi une augmentation des effectifs moyens par classe, ou bien la suppression des dédoublements dans les matières principales. Ce sont aussi des activités spécialisées qui sont menacées, telles que l’éducation aux médias et la natation, ou des projets innovants. Cette situation est d’autant plus incompréhensible que ces spécialités, outre participer à l’épanouissement des élèves, contribuent à l’attractivité du collège.

La pédagogie individualisée figure pourtant parmi les objectifs officiels de l’Éducation nationale. Aussi, nous invitons les Clamartois à signer la pétition disponible sur notre site internet.

 

Baromètre des villes cyclables : peut mieux faire.

Le baromètre annuel des villes cyclables fait apparaître une relative stabilité deBicycle on Apple iOS 14.6 l’évaluation de notre ville par ses habitants. Les usagers ont une appréciation défavorable de la municipalité quant à sa capacité à être à leur écoute ou ses efforts en faveur du vélo. Comme depuis de nombreuses années, les demandes d’aménagements cyclables, notamment pour les familles, concernent en priorité le carrefour Beaujard « Béclère », les places du Garde et Marquis, ainsi que l’avenue Henri Barbusse, et les besoins de stationnements s’expriment au centre-ville, près de la gare et à proximité des quartiers Panorama et Grand Canal.

 

Retrouvez-nous sur Twitter, Facebook et sur clamart-citoyenne.fr

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Soutenez l’Ukraine !

L’invasion russe de l’Ukraine a provoqué une terrible crise humanitaire dans ce pays. Nous sommes tous profondément émus par cette situation. Nos pensées sont pour les Ukrainiens, qu’ils soient restés dans leur pays ou ailleurs dans le monde, et aussi pour les familles, notamment celles qui connaissent les drames de la séparation.

Clamart Citoyenne renouvelle son soutien au peuple ukrainien dans les heures dramatiques qu’il traverse et appelle la ville de Clamart à afficher pleinement sa solidarité dans cette épreuve.

Quelques communes arborent le drapeau ukrainien au fronton de leur hôtel de ville ; ce symbole serait bienvenu également sur notre mairie.

Comme nous l’avions fait par le passé pour les réfugiés syriens, nous demandons à la ville de préparer un accueil de réfugiés, d’organiser la mise à disposition temporaire de logements et d’aider les familles d’accueil de réfugiés ; cela leur serait d’un grand secours.

Clamart doit répondre à l’appel de l’association des Maires de France et organiser des collectes de soutien (produits et équipements de première nécessité…).

Enfin nous rappelons que des dons, de Clamartois mais aussi de la commune, peuvent être réalisés en faveur des associations œuvrant à l’aide des réfugiés.

Clamart Citoyenne

Localement :
(merci de nous signaler toute autre initiative que nous pourrions également relayer)

Tatiana Carabulea et Karina Fabis organisent une collecte chaque jour de 19H30 à 21H sur la place de la mairie de Clamart (M. Gunsbourg).

Elles ont également créée une cagnotte pour les dons :

Entraide France-Ukraine

Vous trouverez également ci-dessous une liste non exhaustive d’organisations mondiales soutenant les secours en cas de crise en Ukraine :

Le Comité international de la Croix-Rouge

L’ONG Care International

L’Unicef

L’Aide médicale et caritative France-Ukraine

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , | 3 commentaires