Courrier de Nathalie Mangeard en réponse à sa convocation au conseil municipal du 11 février 2021

Directrice d’école et chargée de classe, Nathalie Mangeard, membre du conseil municipal n’a pu assister au dernier conseil du 11 février. En effet, alors que toutes les villes avoisinantes fixent les conseils municipaux en fin d’après-midi, en soirée ou le week-end, le maire de Clamart a délibérément choisi un jeudi à 9H45 s’assurant ainsi de l’absence de ceux que leur profession requière impérativement sur une telle plage horaire. Une pratique politique loin de permettre l’exercice normal de la démocratie.

Madame,

J’accuse réception de cette convocation au conseil municipal du 11 février et je vous en remercie. Je n’y serai pas présente et je donne procuration à Monsieur Didier Dincher pour cette séance.

En tant que directrice d’école et chargée de classe, je ne pourrai pas assister à ce conseil qui se déroule en pleine journée.

En requérant ma présence à 9h45 un jeudi, le Maire me place dans l’impossibilité d’honorer mon engagement d’élue. L’Education Nationale est actuellement  particulièrement mise en difficulté pour assurer les remplacements des enseignants qui sont nombreux à être impactés par le virus. La possibilité de répartir les élèves dans d’autres classes au regard des règles de non brassage est exclue et je ne peux en aucun cas me permettre de refuser l’accès à l’école à plus de vingt familles.

Mon devoir de représentation d’élue, au sein de cette instance, est perpétuellement mis en tension avec ma mission d’enseignement et d’accueil du public.

Je ne suis pas la seule dans ce cas.

Je m’interroge sur les motivations de Monsieur Berger à persister, même en temps de crise, à maintenir les conseils municipaux en matinée au milieu de la semaine, alors que toutes les villes voisines, dans le respect des règles de la démocratie, les ont instaurés en fin d’après-midi, en début de soirée ou le week-end.

Nathalie Mangeard

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Courrier de Nathalie Mangeard en réponse à sa convocation au conseil municipal du 11 février 2021

  1. Agnès Hartemann dit :

    Le Maire fait tout pour empêcher les elu (e)s de l opposition de remplir correctement leur mission. Il reste sans doute très agacé que ces elu (e)s representent 50, 1% des CLAMARTOIS. Le conseil municipal est le lieu où s exerce la démocratie par le débat. Mr Berger n aime pas et ne sait pas débattre.

  2. Roland Rabeau dit :

    C’est peu charitable de rappeler ainsi au maire qu’il ne représente pas la majorité des Clamartois et qu’il a été désavoué aux dernières élections. Un revers cinglant pour un maire sortant.

  3. mireille walter dit :

    si vous aviez accepté une alliance on n’en serai pas là ..mais bon le mal est fait ..maintenant à vous par vos votes à vous opposer réellement à toutes ses propositons les votes abstentionnistes ne servent à rien..

    • CCadminWP dit :

      La position de CC n’est pas l’opposition systématique et stérile mais une opposition « constructive » où nous proposons des alternatives, crédibles, dans le sens de l’intérêt général, aux décisions du maire.
      Pour « l’alliance » on n’y reviendra pas, nous nous sommes déjà largement exprimés sur ce sujet, mais de surcroit la collusion de plus en plus manifeste entre LR et LREM nous donne raison a posteriori.

Répondre à CCadminWP Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.