Ce qu’il faut retenir du dernier conseil municipal du 4 avril 2024

Clamart 12e ville la plus endettée de France

Suite à l’arrêté des comptes 2023 de la ville de Clamart, la dette s’est accrue de 11M€ et atteint désormais 129M€ contre 90M€ en 2014.

Fin 2022, selon les chiffres du ministère des Finances, Clamart était déjà devenue la 12e ville la plus endettée parmi celles de plus de 50 000 habitants (2 340€ par habitant).

Pour autant, la majorité municipale a décidé un nouvel emprunt de 15M€ pour l’année 2024, qui risque de rapprocher la ville du TOP 10 des villes les plus endettées.

Clamart Citoyenne n’est pas opposée par principe au recours à l’endettement pour financer des investissements d’avenir, écologique et sociaux. Mais nous n’approuvons pas les investissements pharaoniques menées par le Maire dont les coûts dérapent (Hunebelle 110M€, Marché du Trosy 29M€, Desprez-Monoprix 19,4M€…).

Indemnités des élus +2,3M€ depuis 2014

Comme chaque année, un état des indemnités perçu par les élus est présenté en conseil municipal.

Si l’on se réfère aux comptes administratifs avant l’arrivée de la nouvelle majorité de 2014, à ceux de 2023, depuis son arrivée la majorité a augmenté le montant de l’enveloppe des indemnités versés aux élus de 144%. Une forte augmentation avait été décidée dès 2014, puis une seconde en 2020 au début du second mandat.

En 2023, le surcoût total pour la ville de Clamart atteint désormais les 2 300 000€.

Il est normal que les élus soient indemnisés pour que les mandats politiques locaux puissent être exercés par des Clamartois quels que soient leur niveau de revenus.

Mais les cumuls d’indemnités versées par la ville de Clamart, l’intercommunalité Vallée Sud Grand Paris et les nombreuses Société d’Économie Mixte présidés par des adjoints au Maire de Clamart (Vallée Sud Aménagement, Développement, Mobilités…) posent questions, surtout face aux mécontentements exprimés par les agents municipaux et territoriaux concernant leurs primes annuelles.

Renouvellement des subventions aux associations

Enfin, les subventions de la ville aux associations ont été renouvelées pour l’année 2024, à l’unanimité du conseil municipal.


Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Enquête publique – Aménagement secteur sud route du Pavé Blanc

Observations des conseillers municipaux du groupe Clamart Citoyenne

(observations insérées dans le registre électronique d’enquête publique le 16 mai 2024)

L’association Clamart Citoyenne attire l’attention du commissaire enquêteur et des Clamartois sur le contexte particulier du projet et fait part de son étonnement sur l’étendue du périmètre défini dans le dossier de déclaration d’utilité publique ainsi que sur les motivations de l’opération.

Une volonté d’imposer une vision architecturale à une copropriété privée

Copropriété de 290 logements, la résidence privée La Chaumière est principalement concernée par le projet soumis à enquête publique.

Répartis en 11 bâtiments datant des années 60, dont des commerces situés route du Pavé Blanc, une rénovation énergétique avait été lancée par le conseil syndical, il y a près de deux ans.

Cette démarche de rénovation a été bloquée dans sa phase finale par le refus de la mairie d’accorder une autorisation de travaux. Ce rejet aurait été motivé notamment par des choix esthétiques qui auraient pu se démarquer du parti pris architectural retenu pour le projet Le Notre, situé juste en face de la résidence.

Dossier d’enquête de déclaration d’utilité publique page 8

C’est pourquoi, la mairie, via Vallée Sud Aménagement – présidée par une adjointe au Maire de Clamart – a alors proposé aux copropriétaires un projet alternatif conçu par le même cabinet d’architectes qui a « rénové » la résidence sociale des Arcades de l’avenue Jean Jaurès à Clamart.

Toutefois, le projet architectural porté par la mairie aurait été plus cher qu’une simple rénovation énergétique des bâtiments telle que souhaitée par les copropriétaires.

Aussi, le Maire a proposé aux copropriétaires de financer ce surcoût en construisant un étage supplémentaire aux bâtiments faisant ainsi passer la durée des travaux de un à trois ans.

De plus, en cas de vote favorable des copropriétaires sur ce projet architectural il aurait été proposé une forme de partage de la plus-value de l’opération immobilière (construction d’un EHPAD en remplacement des commerces actuels qui sont propriété de la Résidence La Chaumière).

Deux millions d’euros d’argent public pour préempter 10 appartements

Probablement dans le but d’assurer un meilleur accueil de son projet par les copropriétaires, la mairie, par l’intermédiaire de l’intercommunalité Vallée Sud Grand Paris (VSGP) – présidée par le Maire de Clamart – s’est lancée dans une démarche coûteuse de rachats des appartements mis en vente par des particuliers.

Ainsi, tout en menant des discussions avec la copropriété, à ce jour, 10 appartements ont déjà été préemptés, pour un montant total de plus de 2 000 000€.

L’argent public investi autorise à présent la mairie, au travers de VSGP, à faire pression sur les copropriétaires et à participer aux assemblées avec droit de vote. L’intérêt pour la collectivité d’une telle démarche est douteux. Les deniers publics pourraient très certainement être mieux utilisés.

Un périmètre disproportionné

Manifestement, des désaccords sont intervenus entre des copropriétaires et la mairie quant aux suites à donner aux projets concurrents proposés par le conseil syndical et la mairie.

C’est dans ce contexte que l’association Clamart Citoyenne s’étonne fortement du périmètre disproportionné de la déclaration d’utilité publique qui englobe non seulement les commerces situés le long de la route du Pavé Blanc, mais aussi la totalité des 10 bâtiments d’habitation composant la copropriété, soit les 35 000 m² d’emprise de la résidence La Chaumière.

Ce périmètre disproportionné par son ampleur, intègre notamment les bâtiments les plus éloignés de la route du Pavé Blanc qui est officiellement l’axe structurant de l’opération de réaménagement.

Conclusions

Faisant suite à l’échec des discussions entre le maire de Clamart et les propriétaires de la résidence La Chaumière, l’arrivée de ce projet d’aménagement s’apparente à un passage en force, par le biais d’une déclaration d’utilité publique. Face à l´opposition des copropriétaires, cette procédure permet de se dispenser d’une réelle concertation et d’opérer selon le bon vouloir de ses auteurs. Cela ne règle pas le problème initial de rénovation de la résidence, bloqué par le refus de la demande de travaux émise par la copropriété. Cette DUP aurait dû être précédée d’une réelle phase de concertation avec les copropriétaires, cela n’a pas été le cas.

L’inclusion de l’intégralité de l’emprise de la résidence La Chaumière dans le périmètre de l’opération pose question quant aux futures évolutions de celle-ci. Ce flou sur les intentions à leur égard du Territoire et de la commune inquiète légitimement les copropriétaires. Des éclaircissements s’imposent.

Cette opération de réhabilitation d’un alignement de commerces est désormais élargie à une résidence entière, et ses environs, essentiellement pour des motifs de mise en valeur d’une opération immobilière « de standing ». La nécessité de passer, par-delà la concertation, par une procédure d’expropriation n’est pas avérée. Une expropriation qui se double pour la copropriété de la perte des revenus locatifs des bâtiments concernés. De plus, 70 places de parking seront également expropriées alors qu’un accord amiable proposait de les restituer à la copropriété à l’issue des travaux.

Par ailleurs, 170 nouveaux logements seront construits ce qui ajoute encore à la densification de la ville de Clamart notamment dans un quartier où les opérations de promotion immobilières foisonnent. Les engagements du PLH et du SDRIF sur Clamart, en termes de production de logements, sont d’ores et déjà très largement dépassés et cette nouvelle opération vient encore ajouter au déséquilibre urbain dont les effets sont déjà perceptibles. Par ailleurs, à la lecture des analyses très détaillés que l’on peut trouver dans le cahier d’enquête publique, il apparait que le respect du PLU dans le cadre de cette opération immobilière est plus que discutable.

Enfin, il est à noter que depuis le début de cette enquête publique, le maire de Clamart, président du territoire VSGP, pèse de tout son poids sur les copropriétaires en leur adressant régulièrement des courriers particulièrement insistants.

Le caractère d’intérêt public de cette expropriation, et de l’opération dans son ensemble, n’est donc pas avéré. Malheureusement l’expérience récente de l’enquête publique sur l’aménagement de la Place Aimé Césaire, ayant écopé d’un avis défavorable du commissaire enquêteur sans que cela ne remette significativement en question le projet concerné, porte à un certain pessimisme quant à la prise en compte réelle de l’avis des Clamartois.

Les élu·e·s du groupe Clamart Citoyenne au conseil municipal

Didier DINCHER, Agnès HARTEMANN, Pierre CARRIVE, Nathalie MANGEARD-BLOCH, Philippe SAUNIER, David HUYNH et Roland RABEAU

Fait le 15 mai 2024

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , , , , | 2 commentaires

Commémoration de la victoire du 8 mai 1945

Ce matin Clamart a célébré le 79e anniversaire de la Victoire des alliés sur l’Allemagne nazie et la fin de la seconde guerre mondiale en Europe.

Une cérémonie a eu lieu au cimetière communal du Bois-Tardieu, au monument aux Morts, à la mémoire de tous ceux qui ont combattu pour la Liberté et des dizaines de millions de victimes de cette guerre.

Clamart Citoyenne était représentée par Nathalie Mangeard-Bloch, Conseillère Municipale.

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Tribune de mai 2024

M. Berger n’est pas DGS…

Greenwashing - Vert

Il y a quelques semaines, le maire a présenté son rapport annuel sur le développement durable (une obligation faite aux communes). Pour l’ambition, on repassera.

En effet, les efforts portent sur les seuls services municipaux, soit à peine 1% de l’empreinte carbone des Clamartois. Rien, en revanche, n’est prévu pour nous accompagner concrètement à diminuer notre consommation électrique, d’eau, etc.

M. Berger n’est pas le Directeur Général des Services ; en tant que maire, son rôle est essentiel pour entraîner avec lui l’ensemble des concitoyens. Il serait temps qu’il s’en rende compte.

…les agents de la mairie n’en sont pas moins en souffrance.

Ils ont manifesté le 19 mars. Il faut du courage pour s’exposer à visage découvert, quand on sait que la municipalité a fermé le local du syndicat majoritaire.

Ils ont exprimé leur ras-le-bol face à l’attitude méprisante et autoritaire du Maire. Le moral en berne, ils dénoncent notamment la suppression de la commission d’avancement de grade, le non respect de l’engagement à revoir le régime indemnitaire en 2020, le refus du versement de primes (Ségur et autres), et la suppression de chèques cadeaux (quand on connait les salaires des fonctionnaires territoriaux et des vacataires…). Nous leur exprimons tout notre soutien (cf. nos articles du 21-03 pour Clamart et du 14-04 pour VSGP – mêmes responsables, mêmes effets).

La culture au compte-goutte

On le sait : la culture n’est pas la priorité de cette municipalité. En 10 ans, elle a eu une, et une seule initiative que l’on aurait pu saluer : la rénovation du Théâtre de Verdure.

Malheureusement, dans son idée, il n’est pas question que les Clamartois puissent s’approprier ce lieu dont c’est pourtant la vocation. Alors, depuis bientôt 4 ans, il est fermé à clé, inaccessible.

Certes, des représentations y sont organisées. Mais il faut montrer patte blanche. Et c’est cinq fois par an. Pas une de plus. Pour une rénovation qui a coûté 350 000 €.

Les lecteurs jugeront…

Dans sa dernière tribune, la majorité nous accuse d’avoir publié de faux chiffres sur son désastreux bilan comptable.

🙊🙊🙊

Hélas, pour l’un d’eux, ils ont raison. Nous avions annoncé que Clamart était, des villes de plus de 50 000 habitants, la 13e la plus endettée de France. En réalité, depuis elle est montée à la 12e place…

Pour le reste, nous n’avons pas la place ici d’expliquer tous nos chiffres. Ils sont, sans exception, précisément sourcés. Nous vous renvoyons sur notre site.

Retrouvez-nous sur X/Twitter, Instagram, Facebook et sur clamart-citoyenne.fr

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Inscription en ligne sur les listes électorales

Le site du ministère de l’intérieur permet au citoyen français et au citoyen européen de demander son inscription sur les listes électorales d’une mairie pour voter en France. Il est accessible à condition d’être âgé d’au moins 18 ans.

L’inscription sur les listes électorales est une démarche gratuite.

Pour voter lors des élections européennes 2024, vous devez faire cette démarche en ligne au plus tard le 1er mai 2024.

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Deux ouvrages sur les sœurs Nardal

Un très bel article sur le site de France Info :

Les sœurs Nardal, militantes de la cause noire et féministes avant l’heure

« Deux ouvrages inédits sur les sœurs Nardal sont publiés cette semaine. Léa Mormin-Chauvac présente la première biographie des sœurs martiniquaises, quand Brent Hayes Edward rassemble les écrits de Paulette Nardal dans une anthologie. Deux livres qui soulignent la modernité de ces femmes de lettres.« 

Et également un article (abonnés) dans le dernier Télérama (n°3874) :

“Les Sœurs Nardal”, une biographie met enfin en lumière ces pionnières de la négritude

Voilà qui devrait intéresser les Clamartois.

Pour mémoire, nous avons souvent évoqué, à Clamart Citoyenne, Paulette Nardal, qui a vécu à Clamart :

Clamart face à Paulette Nardal et son « salon littéraire »
Une école Paulette Nardal à Clamart ? (dans la tribune de janvier 2021)

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , | Un commentaire

Mardi 2 avril, conseil de territoire et manifestation des personnels à Hunebelle

Mardi 2 avril, salle des fêtes Hunebelle à Clamart se tenait le conseil de territoire de Vallée Sud Grand Paris (VSGP).

Une forte délégation des personnels territoriaux en charge de la culture et de l’enseignement soutenue par leur intersyndicale accueillait les conseillers, ambiance bon enfant, tambourins et quelques slogans : pour dire leur ras-le-bol. 
Revendications simples : la prime «pouvoir d’achat » et l’indemnité ISOE ne leur ont pas été accordées… Préavis de grève lancé pour avril.

Continuer la lecture
Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Prolongement du T10 – Concertation continue

Les 20, 27 et 30 mars, dans le cadre de la concertation continue, Ile-de-France Mobilités (IDFM) a organisé dans Clamart trois ateliers (Gare, Centre-ville, Jardin Parisien).

Selon IDFM « L’objectif de ces rencontres est d’établir un état des lieux partagé en identifiant ensemble vos usages, pratiques et points d’attention dans vos quartiers. Ceci pour pouvoir les intégrer dans les études et revenir vers vous ultérieurement sur des propositions d’aménagement adaptées, notamment pour les stations et autres ouvrages de surface ».

Les ateliers comportaient une « balade » sur le terrain suivie d’un temps d’échange en salle.

Clamart Citoyenne, ses adhérents et ses élus, ont participé, et pu observer le déroulement de ces ateliers et les attentes des Clamartois. De nombreux élus de la majorité étaient également présents, curieusement en demande d’informations sur le projet…

Continuer la lecture
Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | 10 commentaires

Tribune Clamart Citoyenne – Avril 2024

Manouchian au Panthéon et en même temps la loi immigration

L’affiche rouge

L’entrée au Panthéon de Mélinée et Missak Manouchian, et de 23 de leurs compagnons, précédée du vote d’une loi immigration indigne de la France, a donc été l’occasion d’un nouveau double discours d’E. Macron.

À Clamart, D. Huynh pour Clamart Citoyenne et D. Ballutaud pour le PCF-Clamart, ont déposé une couronne de fleurs en hommage aux membres du groupe Manouchian, militants communistes, résistants étrangers et français, arrêtés par la police de Vichy puis fusillés au Mont Valérien le 21 février 1944.

Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent / Vingt et trois qui donnaient leur cœur avant le temps / Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant (Aragon)

Leur sacrifice nous rappelle que l’immigration, d’Arménie ou d’ailleurs, est une richesse et une force pour la France.

Lors de cet hommage le maire de Clamart aura soigneusement évité de mentionner l’appartenance des Manouchian au Parti Communiste.

Prolongation du Tram T10 : la concertation continue

Prolongement T10

Clamart Citoyenne a déposé un cahier d’acteur lors de la première phase de la concertation. Nous avons ensuite participé à deux auditions et une restitution avec Île-de-France Mobilités (IDFM). Nous avons demandé que les différentes solutions envisageables, identifiées par IDFM ou proposées par des associations ou de simples citoyens, soient évaluées et mises en balance de façon objective et transparente.

Nous demandons que les hypothèses utilisées pour établir les prédictions de fréquentation du T10 soient soigneusement revues puis validées et que l’impact des solutions retenues, en termes de désenclavement des différents quartiers de Clamart, soit quantifié et pris en compte dans leur évaluation.

En route vers la ville dortoir

Coca-Cola a annoncé la fermeture de son usine historique à Clamart en raison du manque d’espace disponible pour se développer, les zones d’emplois étant supprimées au bénéfice des promoteurs. Ce départ, le dernier en date après tant d’autres, est symptomatique d’une politique d’aménagement sciemment choisie et assumée par l’équipe municipale.

Densification, augmentation de la population, baisse du taux d’emploi : le chemin est tout tracé d’une bétonnisation à outrance qui nous emmène vers une ville dortoir, donc des déplacements inutiles, des pollutions et du mal vivre. En dépit des dénégations du maire, d’après l’institut Paris Région, Clamart devrait ainsi atteindre 72 400 habitants en 2035, soit une augmentation de 37 %.

Contactez-nous sur X/Twitter, Instagram, Facebook et sur clamart-citoyenne.fr

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Mobilisation des personnels de la mairie de Clamart

Mardi 19 mars 2024

Dans la paisible commune de Clamart, une onde de choc a traversé la communauté ce jour, révélant une réalité bien sombre qui sévit au cœur de notre municipalité. Devant l’hôtel de ville, une foule déterminée mais profondément attristée s’est rassemblée. Ces visages familiers, ceux-là même qui œuvrent chaque jour pour le bien-être de notre ville, ont uni leurs voix pour exprimer un ras-le-bol unanime face à l’attitude méprisante de l’administration municipale actuelle, et plus particulièrement du maire de Clamart.

Continuer la lecture
Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , , , , , , | Un commentaire