Tribune de mai 2024

M. Berger n’est pas DGS…

Greenwashing - Vert

Il y a quelques semaines, le maire a présenté son rapport annuel sur le développement durable (une obligation faite aux communes). Pour l’ambition, on repassera.

En effet, les efforts portent sur les seuls services municipaux, soit à peine 1% de l’empreinte carbone des Clamartois. Rien, en revanche, n’est prévu pour nous accompagner concrètement à diminuer notre consommation électrique, d’eau, etc.

M. Berger n’est pas le Directeur Général des Services ; en tant que maire, son rôle est essentiel pour entraîner avec lui l’ensemble des concitoyens. Il serait temps qu’il s’en rende compte.

…les agents de la mairie n’en sont pas moins en souffrance.

Ils ont manifesté le 19 mars. Il faut du courage pour s’exposer à visage découvert, quand on sait que la municipalité a fermé le local du syndicat majoritaire.

Ils ont exprimé leur ras-le-bol face à l’attitude méprisante et autoritaire du Maire. Le moral en berne, ils dénoncent notamment la suppression de la commission d’avancement de grade, le non respect de l’engagement à revoir le régime indemnitaire en 2020, le refus du versement de primes (Ségur et autres), et la suppression de chèques cadeaux (quand on connait les salaires des fonctionnaires territoriaux et des vacataires…). Nous leur exprimons tout notre soutien (cf. nos articles du 21-03 pour Clamart et du 14-04 pour VSGP – mêmes responsables, mêmes effets).

La culture au compte-goutte

On le sait : la culture n’est pas la priorité de cette municipalité. En 10 ans, elle a eu une, et une seule initiative que l’on aurait pu saluer : la rénovation du Théâtre de Verdure.

Malheureusement, dans son idée, il n’est pas question que les Clamartois puissent s’approprier ce lieu dont c’est pourtant la vocation. Alors, depuis bientôt 4 ans, il est fermé à clé, inaccessible.

Certes, des représentations y sont organisées. Mais il faut montrer patte blanche. Et c’est cinq fois par an. Pas une de plus. Pour une rénovation qui a coûté 350 000 €.

Les lecteurs jugeront…

Dans sa dernière tribune, la majorité nous accuse d’avoir publié de faux chiffres sur son désastreux bilan comptable.

🙊🙊🙊

Hélas, pour l’un d’eux, ils ont raison. Nous avions annoncé que Clamart était, des villes de plus de 50 000 habitants, la 13e la plus endettée de France. En réalité, depuis elle est montée à la 12e place…

Pour le reste, nous n’avons pas la place ici d’expliquer tous nos chiffres. Ils sont, sans exception, précisément sourcés. Nous vous renvoyons sur notre site.

Retrouvez-nous sur X/Twitter, Instagram, Facebook et sur clamart-citoyenne.fr

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *