Il est urgent d’attendre !

(Tribune publiée dans Clamart-infos n°178 avril 2019)

Au 50 av. Jean Jaurès, un immeuble situé à côté de travaux en profondeur a dû être évacué en raison d’un risque structurel.

Clamart est dans une zone de carrières et de rivières souterraines. Les canalisations d’eau sont anciennes et n’ont pas été prévues pour autant d’habitants qui consomment plus d’eau qu’autrefois. De plus en plus de matériel est enterré (bientôt la ligne à très haute tension rue du Guet).

Les travaux qui touchent aux sous-sols sont donc extrêmement risqués.

Il est absolument nécessaire d’encadrer rigoureusement la pression immobilière que subit Clamart. Donc, en attendant que l’étude hydrogéologique des sous-sols soit terminée et traduite dans le règlement du PLU, nous demandons au maire de sursoir à statuer, dans la zone sensible de Clamart, pour les demandes de permis de construire prévoyant plus d’un niveau de sous-sol.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Il est urgent d’attendre !

  1. Patrick DÉRÉTHÉ dit :

    Il faudrait aussi qu’il y ait une demande spécifique de permis si les fondations de la nouvelle construction sont plus profondes que celles des maisons voisines

    • CCadminWP dit :

      Merci pour votre intervention.
      C’est en effet ce que nous demandons dans notre dernière tribune de Clamart Infos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *