Une école fermée pour cause de COVID à Clamart

... Deux jours plus tôt, la mairie brassait les élèves de plusieurs écoles.

La ville de Clamart a organisé mardi 26 janvier le « Service Minimum d’Accueil » des élèves des enseignants grévistes. La mairie a décidé de regrouper tous les enfants dont les écoles étaient fermées sur trois sites seulement* en dépit des protocoles sanitaires préconisant de ne pas brasser les élèves de classes différentes.

Par manque d’anticipation et de moyens humains (résultat de sa mauvaise gestion du personnel) la mairie a ainsi ruiné en une seule journée les efforts permanents des enseignants et des agents depuis près d’un an.

Cette situation est d’autant plus inacceptable que les parents ont été prévenus seulement la veille de ces conditions d’accueil dégradées. Pourtant le préavis de grève avait été annoncé dès le 4 janvier afin de permettre l’organisation d’un accueil dans de bonnes conditions. Sans aucun message préventif de la mairie, les parents n’ont pas pu prendre les dispositions nécessaires pour trouver une alternative moins risquée.

Cette décision, incompréhensible en cette période, s’est avérée a posteriori tout à fait catastrophique car deux jours plus tard, jeudi 28 janvier, le préfet a fermé l’école maternelle des Closiaux, pour cause de cas COVID pour une durée indéterminée.

Le « grand brassage » du mardi, organisé par la mairie, a donc potentiellement impliqué des élèves malades, et a fortement accru le risque de contamination de leurs camarades des autres écoles et de leurs familles.

Pendant que Monsieur Berger est occupé à communiquer sur les plateaux télé et les réseaux sociaux sur les insuffisances du gouvernement en matière de gestion des vaccins, il semble n’avoir pas intégré les principes sanitaires élémentaires et le bien-fondé des mesures de protection de la population.

En cette période de crise sanitaire, Clamart Citoyenne demande que la ville de Clamart fasse enfin de l’éducation et de la santé des Clamartois une priorité, au-delà des actions de communication politicienne.

Nous invitons bien sûr toutes les familles concernées à faire un dépistage préventif.

* Jules Ferry accueillant les élèves des Rochers, de Moulin de Pierre et des Closiaux ; Charles de Gaulle ceux de Galliera, d’Anne Franck, de Léopold Sédar Senghor et de Plaine Sud ; et La Fontaine ceux de Gathelot, de Louise Michel et de la Mairie.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.