Réunion exceptionnelle du Conseil municipal

Réponse au maire de Clamart sur ses propositions relatives aux modalités de tenue d’un conseil municipal exceptionnel.

Nous nous étonnons de la proposition qui nous est faite de tenir le conseil municipal en présentiel et non en téléconférence comme par exemple à Fontenay-aux-Roses.

Courrier envoyé le vendredi 24 avril.

——-

Monsieur le Maire,

Suite à notre demande d’organiser un conseil municipal, votre directrice de cabinet nous a fait part hier, par communication téléphonique, de votre proposition de le réunir mardi 28 avril à 15h, en présentiel. Comme la loi actuelle permet que chaque élu ait deux procurations, vous avez proposé que cette réunion se tienne avec seulement un tiers des élus (12 pour la majorité, 3 pour l’opposition).

À l’heure où tout le monde tente d’organiser à distance tout ce qui est possible de l’être, et que l’article 6 de l’ordonnance du 1er avril prévoit la possibilité d’organiser ces réunions en téléconférence, nous nous étonnons de cette prise de risque qui nous semble injustifiée et n’aurait d’autre effet que de réduire le nombre de participants. Quelles sont les raisons impératives justifiant ce présentiel au lieu d’une vidéoconférence ? En l’absence de telles raisons, nous vous demanderons d’organiser ce conseil municipal sous forme de téléconférence.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos sentiments les meilleurs,

Pierre Carrive, pour l’ensemble des conseillers municipaux d’opposition

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *