Enquête publique – Quartier dit « Pavé Blanc – secteur I3F » – Paroles de Clamartois.e.s (6)

Il est procédé du lundi 22 mars 2021 à 8h30 au vendredi 23 avril 2021 à 17h30 inclus, à une enquête publique relative au permis d’aménager pour l’opération LE NÔTRE, projet d’aménagement du quartier dit « Pavé Blanc – secteur I3F », Place Georges Pompidou, route du Pavé Blanc et rue de la Porte de Trivaux à Clamart (92140), soumis à évaluation environnementale.

Cette étape importante du projet vise à recueillir les observations du public.

Vous pouvez déposer vos observations ici.

Observations de Philippe Berthelier

Monsieur le Commissaire-enquêteur,

Vivant à Clamart depuis plus de 20 ans, ayant quitté Montrouge pour fuir une urbanisation débridée, je me retrouve depuis quelques années confronté à une situation identique.

Ce qui fut une ville agréable, harmonieuse et humaine est en pleine mutation dans le mauvais sens du terme. Le béton ne cesse de progresser au détriment des espaces verts et des arbres. Le projet dit Le Nôtre va encore accentuer cette dérive. Tout comme les ensembles récemment sortis de terre le long de la D906 les quartiers nommés Panorama et Plaine Sud, aberrations écologiques et architecturales vont être complétés par ce nouvel ensemble. Celui-ci n’a pas de sens. Il va voir la destruction d’immeubles, récemment rénovés et de qualité incontestable en termes de respect des normes énergétiques ou phoniques souhaitables pour le confort des familles qui y vivent.

J’ai rencontré plusieurs d’entre elles qui ne souhaitent pas quitter ce quartier dans lequel elles vivent parfois depuis de nombreuses années. Elles apprécient cet ensemble convivial, avec des lieux de rencontre comme le terrain de boules et sa tranquillité, les voitures en étant absentes. Elles vivent comme une injustice, le fait d’être poussées, parfois avec des méthodes contestables, à quitter ces logements qu’elles aiment.

Les promoteurs du projet disent leur offrir des relogements à des conditions tout aussi favorables, ce qu’ils contestent. Ils font valoir par exemple que les appartements qui leur sont proposés seront plus chers. Ils auront moins de surface habitable du fait notamment de l’absence de placards et rangements qui les forceront à acheter des armoires et autres meubles.

Ils déplorent en outre d’avoir subi toutes ces dernières années les nuisances des travaux pour la construction des grands ensembles que je citais précédemment et également des chantiers liés à l’arrivée du tramway dont ils ne pourront pas bénéficier, ce qui est un comble !

Je dois également avouer que j’ai été choqué par la manière plus que abrupte dont cette campagne pour inciter les gens à quitter leur habitat, a été menée. Affichage de permis de détruire alors que ceux-ci ne sont pas actés définitivement, soudure des portes des appartements libérés au prétexte de ne pas attirer les squatters, et qui donnent aux étages de ces bâtiments partiellement délaissés des allures de centres pénitentiaires. Que dire également des rondes effectuées par des sociétés de surveillance et même la police municipale pour éviter l’arrivée d’intrus, une protection que ses habitants, nous font-ils remarquer, n’ont jamais connu dans le passé.

Pour la rénovation de cet ensemble, nos édiles ne pourraient-ils pas s’inspirer des préconisations d’Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, lauréats du Pritzker Price 2021 (l’équivalent du prix Nobel pour les architectes) et dont la philosophie est : « *l’architecture ne doit pas être démonstrative ou imposante, mais elle doit être familière, utile et belle, et capable de soutenir tranquillement la vie qui s’y déroule *». Dans cette optique, ils préconisent de ne pas détruire l’existant mais de s’appuyer dessus pour l’améliorer. Tout ce que dénie le projet Le Nôtre. L’écologie, le bien être humain et le respect des habitants de ce quartier auraient tout à y gagner.

Mais l’humain a-t-il encore une place dans l’esprit, je n’ose pas dire le cœur, des promoteurs et de leurs donneurs d’ordre ?

Philippe Berthelier

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.