Quand la majorité municipale ment aux Clamartois

Lors du dernier conseil municipal, il y avait le vote du budget. Les élus de Clamart Citoyenne ont voté contre car nous ne partageons les priorités de la municipalité, notamment sur les choix pharaoniques de la majorité municipale dont les coûts sont en dérapage important (Hunebelle 50M€, +20%, Marché du Trosy 27,5M€, +125%…) dans un contexte où la ville de Clamart est en passe de devenir la 10e ville la plus endettée de France avec 110M€ prévus en 2021.

Nous avons voté contre un budget global, ce qui nous amène à voter contre chaque chapitre du budget, même si nous sommes d’accord avec certaines dépenses, prises isolément. Nous avons toujours fait ainsi.

Dans sa dernière tribune, le groupe Clamart en toute sérénité pointe un certain nombre de budgets d’équipements contre lesquels nous avons voté, feignant, en toute mauvaise foi, d’ignorer que notre vote était global.

Mais là où l’on peut parler de mensonge, c’est quand la majorité affirme : « Du temps où nous étions dans l’opposition, jamais nous n’avons voté contre des équipements publics. » C’est tout simplement faux. Quand Jean-Didier Berger était dans l’opposition, il a systématiquement voté contre tous les budgets, et partant de là, comme nous l’avons fait, contre chaque chapitre de chaque budget. Suit un extrait de procès-verbal d’un conseil municipal de 2011 :

Cet extrait montre des exemples d’équipements contre lesquels le groupe d’opposition mené par M. Berger a voté, contrairement à ce qu’il prétend maintenant. Pour mémoire, certains conseillers municipaux de l’époque le sont encore aujourd’hui : Christine Quillery, Rachel Adil, Serge Kehyayan et Colette Huard. Ils cautionnent donc implicitement ces mensonges.

Nous partageons l’idée qu’un budget est un tout et que, s’agissant d’un équilibre général, il est cohérent de voter contre chaque chapitre. Il est en revanche malhonnête de la part de l’actuelle majorité d’affirmer aujourd’hui avoir agi différemment par le passé, ainsi que le prouvent les procès-verbaux des conseils municipaux des 06-02-2008, 28-01-2009, 27-01-2010, 26-01-2011, 25-01-2012 et 30-01-2013, que nous tenons à la disposition de tous ceux qui nous en feront la demande.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.