Les cérémonies d’hommages municipales sont-elles le bon endroit pour la propagande politicienne ?

En tant que conseillers municipaux, nous assistons régulièrement aux cérémonies officielles organisées par la mairie de Clamart.

Que ce soit pour l’Armistice du 11 novembre, la fin des Combats en Algérie, Maroc, et Tunisie du 19 mars, le souvenir des victimes de la Déportation le 30 avril, la Capitulation de l’Allemagne nazie du le 8 mai… et ce jour pour la commémoration de l’appel du 18 juin du Général de Gaulle.

Les cérémonies se déroulent normalement dans un esprit républicain d’Union Nationale mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas à Clamart.

Ainsi, suites à des actes terroristes ou des tueries condamnables, on aura entendu des discours:
🔵 Critiquant ceux « qui auraient demandé le désarmement de la police municipale »
🔵 Citant des personnalités historiques rendant hommages aux « Morts pour la France de la Première Guerre Mondiale, Soldats de dieu »
🔵 Ce soir, le discours a rendu hommage au Général de Gaulle « qui a résisté aux extrêmes qui aujourd’hui prennent une nouvelle forme »…

Nous le rappelons avec force et solennité : les cérémonies officielles commémoratives ne sont pas des lieux pour faire du prosélytisme religieux ni de la propagande politicienne.

Elles ne sont pas le lieu pour faire des raccourcis historiques, des amalgames, qui plus est en falsifiant l’Histoire, même, et surtout, en période électorale.

Les cérémonies officielles sont des moments de fraternité Républicaine et d’Union Nationale.

Le groupe des conseillers municipaux Clamart Citoyenne entend qu’elles le restent comme dans les autres villes de France. 🇫🇷

Crédits photo ville de Clamart

#Clamart

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *