Décès de Pierre Hadj-Amar

Nous avons appris avec tristesse le décès de notre ami et camarade Pierre Hadj-Amar, survenu le 18 décembre dernier.

Pierre Hadj-Amar

Pierre était une figure emblématique de la gauche autogestionnaire, écologique et sociale de Clamart.
De tempérament chaleureux, et au caractère bien trempé, soucieux des autres, il était toujours présent dans les actions militantes. Pierre avait été adhérent du PSU puis de Clamart Autogestion, où nous nous retrouvions venant d’horizons divers, déçus du comportement des différents partis de gauche de l’époque. Depuis son décès nous découvrons, comme d’autres, son impressionnante biographie militante, dont il avait la modestie de ne pas se vanter. Chaudronnier de formation, il anima avec succès de nombreux mouvements de grève, de chez Ollier à Clermont-Ferrand, à la Thomson en banlieue parisienne.

Pierre s’était engagé très tôt à la Jeunesse Ouvrière Chrétienne et à la CFTC, puis ensuite au PSU. Lorsqu’il devint enseignant en lycée professionnel il rejoignit et anima le SGEN-CFDT. Son expérience de militant en usine l’avait conduit à faire le choix de l’autogestion. Son engagement contre le projet de tunnel autoroutier du sud des Hauts-de-Seine en fit un écologiste avant l’heure.

Pierre, surtout pour des raisons de santé, ne souhaita pas participer à la campagne des élections municipales de 2001 avec « Alternative Clamartienne », mais il resta toujours à nos côtés. Il était encore avec nous pour cette dernière campagne de 2020. Son sourire et son soutien à l’entrée du marché de La Fourche vont nous manquer.

Lucile et Christian Nachon, Marie-Claude Siron, Agnès Hartemann, Bernard Moreaux, Philippe Lorrain, Roger Barralis, Isabelle Kuhn, Jean-Marie Lallement, Yvonne Cambon

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.