Tribune publiée dans Clamart-infos n°195 janvier 2021

Une sérénité bien vite oubliée

Au dernier conseil municipal, le Maire a perdu son self-contrôle. Toutes nos propositions, même les plus anodines, ont été refusées en bloc, sans aucun argument recevable. M. Berger s’épanche en exposés hors propos, poursuit des chimères, se contredit, fait semblant de ne pas comprendre nos questions, et n’y répond pas. Il a été jusqu’à invoquer un faux règlement pour  couper nos micros.

Nous regrettons vivement cet empêchement d’un débat constructif pour le bien des habitants.

Drôle de Noël pour l’école de la Mairie

L’équipe pédagogique et les parents d’élèves ont été mis devant le fait accompli : les préfabriqués qui accueillaient deux classes et la bibliothèque vont être détruits et non reconstruits.

Pourtant seule une  concertation authentique, et la codécision entre tous les acteurs concernés, permettent de trouver des solutions  satisfaisantes. Quel dommage de ne pas s’être saisi de cette possibilité, ici comme ailleurs…

Une école Paulette Nardal à Clamart ?

Eh bien non… Il fallait baptiser l’école du quartier Panorama. Clamart Citoyenne a suggéré le nom de cette institutrice, née en Martinique, première femme noire à poursuivre des études à la Sorbonne et qui ouvrit à Clamart un café littéraire et musical de renom international. Proposition rejetée. L’école s’appellera… Panorama !

Une belle occasion ratée, mais nous en trouverons certainement d’autres pour célébrer cette femme d’exception.

Paulette Nardal

Un moratoire pour la 5G ?

Nous avons demandé au Maire ce qu’il pensait du déploiement de la 5G. Au-delà de sa méconnaissance visible du sujet, il a répondu qu’en cas de feu vert des autorités sanitaires, il donnerait les autorisations. Sans s’en rendre compte, M. Berger s’est donc aligné sur les communes qui ont prononcé un moratoire dans l’attente de la publication du rapport de l’ANSES.

Nous nous en félicitons.

Nos propositions pour lutter contre les effets de la crise sanitaire

Elles étaient nombreuses (voir notre site), et si malheureusement elles n’ont rencontré aucun écho de la part de la municipalité, nous ferons notre possible pour les faire aboutir.

Soumettez nous aussi vos idées ! Nos moyens matériels sont certes limités, mais nous avons des réseaux, et chaque jour nous rencontrons des Clamartois qui nous disent vouloir apporter leur aide, sous bien des formes. Nous pouvons permettre à toutes les bonnes volontés de se rencontrer et d’œuvrer collectivement.

Faisons en sorte, ensemble, que l’année 2021 soit conviviale, joyeuse et solidaire !

Retrouvez-nous sur Twitter, Facebook et sur clamart-citoyenne.fr

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Tribune publiée dans Clamart-infos n°195 janvier 2021

  1. Lefévre Michel dit :

    bonjour a toutes et tous a votre équipe d’élus; Bonne année aussi.
    c’est pas étonnant de la part du maire, cela depuis toujours a été une attitude de mépris !
    c’est vrai il serait bien de donner le nom de cette femme Clamartoise a cette école !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.