Au nom des femmes empêchées de faire de la politique…

Comment peut-on encore accepter que les femmes soient plus gênées par l’organisation actuelle de la vie politique que les hommes ?

Depuis le début de la mandature, il y a eu deux démissions d’élues de Clamart Citoyenne. Si la première était motivée par des raisons professionnelles, la seconde résulte clairement du mode d’organisation des activités municipales imposé par M. Berger, peu propice à l’investissement dans le mandat d’élu.e.s d’individus qui ne sont pas des professionnels de la politique, ce que nous avons souligné à maintes reprises (pour s’en tenir à cette deuxième démission: tribune de novembre 2017 dans Clamart-Infos, courrier au préfet).

Dans un cas comme dans l’autre, on pourrait penser que dans des situations analogues, des hommes auraient démissionné aussi. Ce n’est pas si sûr… On sait en effet que l’engagement politique a un coût bien plus élevé pour les femmes que les hommes, pour plusieurs raisons.

Elles assument encore la majorité du travail domestique et d’éducation des enfants, ce qui les oblige à être présente à leur domicile en fin de journée et en soirée, qui sont justement les temps sur lesquels s’organisent les activités politiques : commissions thématiques, conseils municipaux, conseils de quartier, ou encore de nombreuses activités de représentation ou de sociabilité politique informelle qui concourent à l’entretien des réseaux de soutien et à la notoriété des élu.e.s.

Ce sont elles qui rencontrent également les plus grandes difficultés à concilier vie politique et vie professionnelle, victimes qu’elles sont déjà des inégalités de salaire, de statut et d’emploi. Elles hésitent ainsi la plupart du temps à utiliser la possibilité de décharge horaire pour mandat, de peur de voir leur carrière ralentie ou de subir quelques sanctions déguisées.

Malheureusement, Clamart Citoyenne, seule liste à avoir présenté une femme en tête de liste en 2014 et soucieuse de respecter la parité, ne fait pas exception. Deux hommes siègent désormais en son nom au conseil municipal de Clamart. Deux hommes qui auraient eux aussi bien des raisons de ne plus, ou de ne pas, pouvoir siéger au conseil municipal mais qui, peuvent, en grande partie parce que ce sont des hommes, concilier plus facilement leurs diverses activités.

Les faits sont ainsi têtus : même les groupes les plus progressistes, paritaires et engagés en faveur de l’égalité femme/homme, perdent systématiquement une part conséquente de leur femmes élu.e.s. Si nous n’avons pas pu échapper à la règle, nous ne nous satisfaisons pas de cette situation et continuerons à plaider pour une organisation des activités municipales propice à l’engagement des femmes en politique.

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , | Un commentaire

Une démission contrainte

(Tribune publiée dans Clamart-infos n°163  novembre 2017)

Quand les conditions de travail des élu-e-s deviennent trop difficiles, nous devons vous en informer.

Les commissions se déroulent en fin de journée, les jours qui précèdent les conseils municipaux qui, eux, ont lieu le matin. Tout cela en semaine.

Les limites fixées par la loi aux délais de convocation – cinq jours francs – sont tout juste respectées.

Voilà qui conduit à faire renoncer les élu-e-s qui ne peuvent concilier leur vie professionnelle avec leur engagement récent en politique. C’est le cas de Marie-Christine Vandrell, qui a dû, à contrecœur, démissionner du conseil municipal (vous trouverez sur notre site sa lettre au préfet). Qu’elle soit cependant remerciée .

Les grands perdants sont la démocratie et la réconciliation des citoyen-ne-s avec la politique. En ces temps de montée des extrêmes, cela nous inquiète.

Pierre Carrive

[Voir également le courrier envoyé au préfet pour expliquer cette démission.]

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , | Laisser un commentaire

900 signes (espaces compris)…

900 signes (espaces compris)… c’était encore trop dans un supplément spécial
Mi-Mandat de Clamart-Infos. Un numéro spécial de 24 pages quasi-entièrement consacré à une hagiographie obséquieuse des « exploits » du nouveau maire de Clamart. Voici donc la tribune que vous n’avez pu voir car remise en retard (12h) pour un cas de force majeure indépendant de notre volonté. Il semble que parfois (…)  M. Berger soit d’une intransigeance absolue. Contactée, sa directrice de cabinet n’a pas daigné nous répondre.
900 signes (espaces compris)…

C’est bien peu, pour un groupe d’opposition, quand la majorité dispose de fait de tout un journal de plusieurs dizaines de pages.

Heureusement, le hasard fait bien les choses et nous venons de publier un nouveau numéro de la « Lettre de Clamart Citoyenne » précisément sur ce sujet. Il a été largement diffusé dans les boîtes-aux-lettres de Clamart.

Mais si vous l’avez raté, vous pouvez le télécharger ici :

http://clamart-citoyenne.fr/?p=29533v

Vous y trouverez un éditorial, des articles sur notre propre bilan (« Construire une ville solidaire et écologique »), sur celui du maire (« Le bon plaisir d’un jeune homme pressé »), et sur notre vision, assez divergente, de la démocratie (« Des élu-e-s au service de l’information des Clamartois-es »).

Il y a même un bulletin d’adhésion : si vous êtes convaincus, rejoignez-nous !

Bonne lecture

P. Carrive et M.-C. Vandrell

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , | Un commentaire

On n’est jamais mieux servi…

(Tribune publiée dans Clamart-infos n°162  octobre 2017)

Au forum des associations, les parents d’élèves ont eu la surprise de découvrir une nouvelle venue. Ses responsables expliquent benoîtement que les associations existantes (FCPE, PEEP et AAPE) sont trop systématiquement en opposition avec la municipalité, et qu’ils ont voulu créer une structure qui puisse mieux dialoguer avec elle. À les entendre, le manque de concertation viendrait des parents d’élèves ! On croit rêver.

Alors que la règle est qu’une association ne dispose d’un stand qu’à partir de sa deuxième année d’existence, celle-là, créée cet été, était la plus vue de l’espace Éducation.

Certains parents rapportent qu’ils ont été orientés vers cette nouvelle association par le maire-adjoint lui-même !

Son siège social est à la mairie, et son nom rappelle étrangement celui du parti politique du maire.

P. Carrive et M.-C. Vandrell

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , , | 4 commentaires

Au Conseil Municipal du 21 septembre 2017

ORDRE DU JOUR

ASSEMBLEES
AMENAGEMENT URBAIN / PATRIMOINE COMMUNAL
URBANISME / AFFAIRES FONCIÈRES / LOGEMENT
PERSONNEL
QUESTION ORALE
Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Marqué avec | Laisser un commentaire

Village Alternatiba Paris – Demandez le programme !

Samedi 30 sept. et dimanche 1er oct. :

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Un maximum de COM et un minimum de Bio…

Menus des écoles et accueils de loisir de Clamart dans le « Clamart Infos » de septembre :

Un maximum de COM et un minimum de BIO…

Nous interpellions déjà les responsables l’an dernier :

Bio dans les cantines : La sauce Berger ne prend pas

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , | Un commentaire

Une démocratie malmenée

(Tribune publiée dans Clamart-infos n°161  septembre 2017)

Lors du dernier conseil municipal, nous avons une nouvelle fois interpellé le maire sur les conditions de ces rendez-vous démocratiques: convocations reçues à l’extrême limite légale, commissions de préparation qui ont lieu la veille, conseils en pleine journée…

Le maire prétend que l’opposition est bien mieux respectée qu’avant. Mais toutes ces évolutions ne vont pas dans le bon sens.

Et puis surtout, il oublie qu’il y avait, dans les précédentes mandatures, des élu-e-s qui dénonçaient déjà ce manque de démocratie. Ils sont maintenant à Clamart Citoyenne, en bonne partie pour ces raisons.

Nous déplorons l’attitude rigide du maire et constatons qu’après avoir fermement dénoncé les pratiques de la majorité précédente, son accession au pouvoir ne s’accompagne pas d’une attitude qui permette une réelle démocratie.

P. Carrive et M.-C. Vandrell

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Au Conseil Municipal du 13 juillet 2017

Intervention de l’opposition

ORDRE DU JOUR

URBANISME / AFFAIRES FONCIÈRES
AFFAIRES FINANCIERES
AMENAGEMENT URBAIN / PATRIMOINE COMMUNAL / COMMANDE PUBLIQUE
VIE ASSOCIATIVE
CULTURE
SPORT
COMMERCE
CENTRES SOCIOCULTURELS
MOYENS DES SERVICES
PERSONNEL

Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Marqué avec | 2 commentaires

Une morale à géométrie variable

Il s’agit d’un projet de tribune. Mais comme il n’y a pas de nouvelle édition de Clamart-Infos cet été, nous la publions ici.

S’il est une chose positive (qui risque d’être la seule – et encore manque-t-elle d’ambition) dans ce que nous promet M. Macron, c’est son projet de moralisation de la vie politique.

Nous y sommes sensibles, puisque lors des élections municipales de 2014, à Clamart nous avions été les seuls à signer la charte Anticor. M. Berger, lui, avait promis que les élu-e-s de la majorité publieraient une déclaration d’intérêts pour « garantir enfin une parfaite transparence aux Clamartois(es) ». Trois ans plus tard, nous l’attendons toujours.

En revanche, le maire de Clamart vient de soutenir, coup sur coup, deux professionnels de la politique auxquels la justice s’est beaucoup intéressée (MM. Fillon et Pemezec).

Et il attaque même ce projet de loi avec véhémence, l’accusant de faire le jeu du « tous pourris »…

P. Carrive et M.-C. Vandrell

N’étant pas contraints, comme dans une tribune, par le nombre de caractères, nous ajoutons deux liens pour ceux qui veulent en savoir plus sur les démêlés de MM. Fillon et Pemezec avec la justice :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Fillon
https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Pemezec (voir Condamnations et Polémiques).

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , | Un commentaire