Tribune publiée dans Clamart-infos n°201 septembre 2021

Clamart et Climat

Inondations en Allemagne et en Belgique, incendies en Grèce et en Turquie, gel au printemps et météo estivale anormale partout en France : ces phénomènes ont toujours existé, mais leur fréquence et leur intensité
augmentent. Nous le ressentons tous : le dérèglement climatique n’est pas un problème du futur, il est ici et maintenant.
Pour lutter à notre échelle contre les causes, le Territoire s’est doté d’un plan climat air énergie (PCAET) sous la houlette de sa vice-présidente Jacqueline Belhomme. Ce plan est salué par toutes les associations
concernées et nous nous en réjouissons. Nous espérons que chacun y trouvera sa façon d’agir, adaptée à son mode de vie, et que la mairie y participera honorablement.
Cependant, notre ville doit se mobiliser pour protéger notre qualité de vie. Il faut désimperméabiliser les sols pour éviter les torrents et inondations déjà constatés au centre-ville. Il faut arborer les espaces publics
et les écoles pour combattre les îlots de chaleur. Il faut aider tous les Clamartois à se déplacer en sécurité avec les mobilités alternatives. Il faut impulser d’autres manières de consommer et développer l’économie
locale… Qu’attend-on à Clamart pour enfin commencer ? L’inaction et la bétonisation ne sont plus acceptables. Cessons les positions partisanes et passéistes, c’est le manque d’écologie qui sera punitif.

T10 annulé ?

Le tribunal administratif vient d’annuler la déclaration d’utilité publique du projet de tramway devant relier le RER d’Antony à la Place du Garde de Clamart. Il est demandé de « prévoir des mesures appropriées pour
réduire les effets négatifs du projet sur l’environnement et la santé humaine ». En effet ce projet comporte, entre autres, la destruction de plusieurs hectares de forêt… L’absence de préoccupation environnementale
est ainsi taclée par le tribunal administratif. Mais les travaux ont commencé : que vont-ils devenir ?
Il est aussi reproché le fait que « le prolongement jusqu’à la gare de Clamart (inclus dans le projet), n’a fait l’objet d’aucune étude d’impact » ! Comment peut-on mal concevoir un projet de tramway au point qu’il ne
soit pas reconnu d’utilité publique ?

Rentrée scolaire

Nous souhaitons à tous les élèves de Clamart une excellente rentrée scolaire. Espérons que les conditions sanitaires permettent aux élèves d’évoluer de façon plus sereine dans leurs établissements
Nous souhaitons à cette occasion la bienvenue aux familles qui viennent d’arriver à Clamart, en espérant qu’elles aient toutes des places pour scolariser leurs enfants dans nos écoles.

Contactez-nous sur Twitter, Facebook et sur clamart-citoyenne.fr

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Tribune publiée dans Clamart-infos n°201 septembre 2021

  1. philippe dit :

    Merci pour cette tribune.

    Elle relate ce que nous constatons, dont nous avons probablement toutes et tous conscience. Les conséquences du réchauffement de notre biosphère est à prendre en compte, et à Clamart nous attendons un engagement local en ce sens.

    Et le T10, quel serait son intérêt alors qu’il interromprait son trajet place du Garde, en bas de l’avenue Trébignaud ? Clamartois du Haut Clamart, je m’interroge sur le bien fondé de ces travaux gigantesques qui perturbent notre vie quotidienne depuis des mois. Où me mènera ce T10? Quelle sera son utilité pour les habitants de Clamart?

    En cette période de rentrée scolaire, je souhaite aussi que toutes et tous, dans les écoles, les collèges et le lycée y trouve place. La situation parait tendue dans certains sites, face à l’augmentation de la population dans notre commune.

    Mais, surtout, je suis surpris de lire cette tribune à la suite suite de la diatribe, forme employée pour leur tribune, du groupe majoritaire au Conseil Municipal. J’ai eu plutôt l’impression que La Tribune de la majorité municipale était comme un réponse du berger à la bergère, coléreuse, inappropriée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.