Tribune publiée dans Clamart-infos n°203 novembre 2021

Nous sommes POUR un urbanisme apaisé.

La construction de nouveaux logements est indispensable pour répondre aux besoins des Franciliens. Mais celle-ci doit se faire de façon raisonnée.

Depuis 2014, la ville de Clamart a autorisé la construction de plus de 6300 logements, soit 30% de plus que les prescriptions définies par le Plan Métropolitain de l’Habitat et de l’Hébergement, et avec 10 ans d’avance par rapport aux objectifs. Nous passerons donc dans les prochaines années de 53 000 à 70 000 habitants.

Ce bétonnage effréné de la ville se traduit, dans les nouveaux quartiers, par une densité incompatible avec la qualité de vie à laquelle aspirent ces nouveaux Clamartois.

Ainsi, si la densité moyenne est de 6 000 habitants au km² à Clamart (9 000 sans la forêt), et qu’elle atteint actuellement 20 000 dans les quartiers les plus denses (Gare et Garenne), elle dépassera 35 000 au Panorama, 60 000 au Grand Canal et 67 000 aux ex-3F, désormais Lenôtre (voir notre étude détaillée sur notre site).

Loin de répondre uniquement aux attentes des habitants, cette vision dépassée de l’urbanisme posera inévitablement, par manque d’anticipation, des problèmes de saturation (écoles, collèges, lycées, transports en commun, équipement publics).

Clamart Citoyenne est POUR un urbanisme qui privilégie le bien-être des habitants sur la rentabilité des promoteurs.

 

Nous sommes POUR une mobilité améliorée pour tous.

Vous les voyez peut-être aller au travail, en costume, en tailleur, de plus en plus nombreux : les cyclistes. Ils ne le font ni par loisir, ni par idéologie. Ils le font car c’est devenu le moyen de transport individuel le plus rapide en Île-de-France. Il leur permet d’économiser beaucoup d’argent et de passer plus de temps avec ceux qu’ils aiment. Et c’est une bonne chose pour tous : un cycliste heureux, c’est un automobiliste de moins dans les bouchons, et donc un trafic plus fluide pour ceux qui n’ont pas d’autre choix que la voiture.

Il aura suffi de quelques pistes cyclables dans Paris pour que le nombre de cyclistes explose, jusqu’à Clamart.

Pourtant, notre ville est l’une des plus mal classées par la Fédération Française des Usagers de la Bicyclette. Les nouveaux emplacements du marché vont dans le bon sens, mais c’est insuffisant à l’échelle de la commune. Malgré les promesses rien n’a été fait au niveau des pistes cyclables.

Clamart Citoyenne est POUR la multiplication des arceaux à vélo (notamment à proximité des commerces et des équipements) et des pistes cyclables sécurisées.

Contactez-nous sur Twitter, Facebook et sur clamart-citoyenne.fr

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Tribune publiée dans Clamart-infos n°203 novembre 2021

  1. philippecharles dit :

    Comment avec 6300 logements en plus on augmenterait la population de Clamart de 70000 habitants dans les années à venir?? Avec des familles de 10 personnes par foyer en moyenne???
    La politique de
    construction débridée est une absurdité mais attention aux chiffres qu’on utilise pour la dénoncer.

    • CCadminWP dit :

      Merci. Vous avez bien évidemment raison !
      Nous avons corrigé cette phrase pour bien préciser que la population passerait de 53 000 habitants à 70 000.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.