Merci Jean-Didier Berger !

Le seul nom du maire sature l’espace d’affichage à Clamart. A l’occasion des vœux de Nouvel An, il a suffi de parcourir la ville pour le constater, stupéfaits, jusqu’à la lassitude. Nous publions ci-dessous le texte exprimant le ressenti, tout personnel, d’un de nos élus au conseil municipal.

Merci Jean-Didier Berger !

Oui, vraiment, merci pour cette affiche de vœux qui m’a libéré d’un grand poids. Maintenant que la période officielle des vœux est révolue, je peux l’avouer.

En effet, depuis presque 8 ans que je suis conseiller municipal (d’opposition, bien sûr) dans la ville dont M. Berger est maire, je me désole régulièrement de son attitude de mépris à notre égard (et, finalement, aussi à l’égard des conseillers municipaux de sa majorité, qu’il ne laisse jamais répondre pendant les conseils municipaux), de ses pratiques antidémocratiques, de son refus de tout débat… en un mot : de son autoritarisme.

En voyant cette affiche, avec son nom écrit en si gros, je me suis dit qu’on ne pouvait laisser passer une telle utilisation des moyens municipaux pour se mettre autant en avant. J’ai imaginé une publication du groupe d’élus auquel j’appartiens, avec des photos d’affiches de vœux d’autres villes, pour comparer. Alors, j’ai observé ce qui était proposé aux habitants de ces autres villes. Comme je me déplace beaucoup, j’en ai vu beaucoup. Et j’ai réalisé que Clamart était nettement, mais alors très nettement hors catégorie. Dans aucune ville je n’ai vu le nom du maire écrit aussi gros. Il y en a même un certain nombre où ce nom n’apparaît tout simplement pas. Ce sont les vœux « de la municipalité », ou « du conseil municipal », ou « des élus et du personnel municipal ». Parfois, il n’y a que le nom de la ville.

Alors, quand je dis merci, c’est parce que j’ai abandonné. Le maire de Clamart est dans un espace inaccessible pour moi. Ce post est ma façon de dire que je rends les armes… sur ce seul aspect, bien sûr. Pour la défense de mes valeurs, de la solidarité, de la démocratie, de l’écologie, je serai toujours là. Mais sur le terrain des idées et des convictions, pas sur celui de l’affichage (dans tous les sens du terme).

Et quand on voit ce document dans les panneaux municipaux, avec tous les membres du conseil municipal, dont le maire avec sa photo et son nom en énorme, qu’en ressort-il ? Berger, encore Berger, toujours Berger.

PS
Puisqu’on en est à commenter l’affichage des conseillers municipaux, vous avez remarqué l’espace réservé à ceux de l’opposition ? Pourtant, aux dernières élections, à nous 11, nous avons eu plus de voix que tous ceux de la majorité. Il est vrai qu’on n’a pas mis nos photos. Alors, ça gagne de l’espace pour celle du maire. Dans les pires pratiques politiciennes, ça s’appelle invisibiliser l’opposition. Là, si on regarde vraiment bien, on s’aperçoit que cette bassesse va jusqu’à imprimer les noms des conseillers municipaux d’opposition avec une encre légèrement moins dense que pour ceux de la majorité. Non, décidément, je ne suis pas à la hauteur.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Merci Jean-Didier Berger !

  1. Berthelier dit :

    Merci Pierre
    Tu écris là ce que beaucoup de Clamartois ressentent devant l’ego surdimensionné de ce maire qui méprise non seulement les élus d’opposition mais également les membres de sa propre liste. Et tu as raison de rappeler qu’il n’a été élu qu’avec « presque 50% » des voix, comme il le soulignait sur ses affiches de remerciement au lendemain des élections municipales dans un très rare accès de modestie!
    Et merci à tous nos élus de CC de continuer le combat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.