Climat : l’Etat condamné pour « carences fautives » dans « L’affaire du siècle »

La justice reconnaît pour la première fois que l’Etat a commis une « faute » en se montrant incapable de tenir ses engagements de réduction des gaz à effet de serre.

Voici une bonne nouvelle. Il faut cesser de croire que nos gouvernants sont de « bons gestionnaires ». Au contraire, ils nous mènent à la catastrophe depuis de décennies et regardent leur porte-monnaie alors que la maison brûle.

Les dernières municipales à #Clamart ont vu, comme partout en France, l’émergence d’une pensée verte et solidaire, plus respectueuse des habitants et de l’environnement. Depuis, le discours de l’équipe municipale a opportunément changé et contient beaucoup de mots faisant référence à l’écologie, mais au delà du discours de perroquet, la mauvaise gestion et l’inaction sont toujours le quotidien de notre ville. Cette équipe ne mériterait-elle pas d’être associée à cette « Affaire du siècle » ?

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.