Enquête publique – Quartier dit « Pavé Blanc – secteur I3F » – Paroles de Clamartois.e.s (1)

Il est procédé du lundi 22 mars 2021 à 8h30 au vendredi 23 avril 2021 à 17h30 inclus, à une enquête publique relative au permis d’aménager pour l’opération LE NÔTRE, projet d’aménagement du quartier dit « Pavé Blanc – secteur I3F », Place Georges Pompidou, route du Pavé Blanc et rue de la Porte de Trivaux à Clamart (92140), soumis à évaluation environnementale.

Cette étape importante du projet vise à recueillir les observations du public.

Vous pouvez déposer vos observations ici.

Observations de Colette Boussat

NON et NON à cette opération pour 2 raisons :

  1. Détruire et reconstruire coûte très cher en énergie, en matériaux, en sable, en eau, …..Il est urgent de prendre soin de notre planète. C’est d’ailleurs une recommandation de l’ONU : améliorer plutôt que reconstruire.
    C’est pourquoi des architectes connus ont été récompensés pour avoir beaucoup travaillé à la réhabilitation d’immeubles anciens. Actuellement c’est devenu un sujet de réflexion indispensable.
  2. Déplacer 600 familles qui vivaient bien ici, qui avaient pris racine dans ce quartier. Ils y avaient des amis, des relations, les enfants avaient leurs copains d’école.

Changer de lieu c’est tout remettre en question. Se faire des amis prend du temps.

J’ai pu parler avec des habitants qui aiment leurs appartements spacieux où ils pouvaient accueillir chez eux des gens de passage. Ils aiment que leur cuisine soit grande et indépendante. Ils disent ne pas entendre les discussions ou la télévision de leurs voisins ni les voitures qui sont à l’extérieur du domaine.

Ils aiment leur quartier : les transports sont proches et nombreux, les commerçants sont proches également. Les bâtiments sont éloignés les uns des autres au milieu de larges espaces verts arborés, d’espaces de jeux pour petits ou grands, accessibles sans rencontrer de voitures.
Les habitants n’ont pas demandé à partir et pourtant ils ont participé aux financement de la rénovation de leur logement en payant des charges locatives augmentées.
Et maintenant on les expulse ! Ils se sentent méprisés, abandonnés. Il n’y a plus qu’un seul gardien, les serrures d’entrée d’immeubles ont été vandalisées et non remplacées d’où un sentiment d’insécurité aujourd’hui. On leur a promis un relogement avec le même nombre de pièces. Ce qui a été proposé à certains locataires mais de surface inférieure et dans un autre quartier voire une autre commune.

Ce projet d’un autre temps est inhumain, insupportable.
Nous comptons sur vous pour émettre un avis défavorable.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.