Une fructueuse opération immobilière

Cet article est le dernier d’un dossier en quatre volets que nous consacrons à l’opération immobilière « Porte de Trivaux – rue des Carnets ».

Le troisième volet de ce dossier : Un Quatrième collège au Jardin Parisien !

[Volet 4/4] Une fructueuse opération immobilière

Dans le contexte de cette opération, la réalité du besoin d’une nouvelle construction est très discutable. L’extension des établissements actuels ou la réutilisation des bâtiments existants devraient être envisagés en priorité, pour des raisons d’économie des deniers publics mais surtout dans un souci de rationalité écologique. Les matériaux utilisés dans cette opération de destruction/reconstruction sont rares, de plus en plus difficile à obtenir, le bilan carbone du projet est calamiteux, la vie du quartier sera bouleversée et les nuisances et pollutions dureront plusieurs années.

Par ailleurs, si d’aventure des études exploratoires solides venaient démontrer la nécessité d’une construction nouvelle, le choix de l’emplacement lui-même laisse songeur. Pourquoi ne pas implanter cet hypothétique nouveau collège à proximité des élèves censés le fréquenter, de l’autre côté de la D906, à la faveur des autres opérations de « remodelage urbain » initiées par le maire et notamment dans le PCC « Linéaire RD 906 »   apparemment mieux situé ?

Au vu des arguments précédemment développés il apparait donc clairement que le projet de quatrième collège sur la zone du Lidl vise un double objectif :

  • Tenir certaines promesses relatives aux collèges d’affectation des élèves des nouveaux quartiers, et notamment de les diriger vers le collège A. Fournier et non pas vers les Petits Ponts. Une forme de ségrégation sociale à rebours de la mixité que la maire prétend défendre.
  • Et surtout servir de paravent à une importante opération immobilière, dans une zone valorisée par la disparition de la ligne THT la surplombant*.

En bref, l’intérêt des Clamartois ne semble pas être le principal moteur de cette opération…

* L’enfouissement des lignes THT de 225kV (portées par des pylônes de 40m de haut et 18m de surplomb) qui relient notamment les postes RTE de CHATILLON (en fait à Clamart) et de RAIE-TORTUE (à proximité du collège des Petits Ponts) « valorise » les terrains et donne un sens tout particulier à cette opération de promotion immobilière. Notons que les lignes souterraines, plus à l’est, ne passeront pas dans cette zone.

Ancienne Ligne THT

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Une fructueuse opération immobilière

  1. Walter dit :

    Les oppositions doivent agir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.