C’est officiel : la démocratie est malade à Clamart !

Communiqué de Presse

Le Maire de Clamart, Jean Didier Berger (LR), a annoncé que le prochain Conseil Municipal se tiendrait en matinée à 9h45.

La loi ne l’interdit pas.

Cependant, cette disposition, si elle est maintenue, est contraire aux usages qui font que la démocratie, en France, se nourrit de la participation, difficile en pleine journée, des citoyens aux Conseils Municipaux. Le public serait alors constitué, pour l’essentiel, de retraités ou de personnes qui n’exercent pas de profession, et les Clamartois n’auraient plus la possibilité d’exercer une vigilance démocratique réelle sur les débats des Conseils.

De plus, cette disposition rendrait encore plus difficile l’exercice de leur mandat pour les élus de l’opposition qui ne connaissent officiellement la date et de l’heure des Conseils que 5 jours avant qu’ils n’aient lieu c’est-à-dire au plus tard de ce qu’autorise le Code Général des Collectivités Territoriales. Certes, tous les Conseillers sont autorisés à s’absenter de leur travail pour participer à un Conseil Municipal, mais ils doivent prévenir leur employeur 3 jours avant. Ces absences ne sont bien sûr pas rémunérées et, si la municipalité peut compenser les pertes de revenu que cela implique, cette compensation est soumise à la bonne volonté du Maire…

Nous sommes donc inquiets de la mise en place d’une disposition qui coupera le Conseil Municipal de la population active de Clamart et empêchera, de fait, les Conseillers de l’opposition (et aussi certains de la majorité) de participer aux réunions du Conseil. Nous demandons au Maire de revenir sur cette décision.

Catherine Vincent et Dominique Meier
Co-président-e-s de l’association Clamart Citoyenne

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *