Semaine de quatre jours d’école : pas de suspens à Clamart

(Tribune publiée dans Clamart-infos n°166  février 2018)

Fin juin, un décret du nouveau gouvernement a permis aux communes d’y revenir. « La plupart des collectivités », selon le maire, et moins d’un tiers des écoles, selon le ministère, s’en sont immédiatement saisies.

À Clamart, le choix aurait été repoussé pour « étudier la question en toute sérénité » puis les consultations ont donné les résultats souhaités par la mairie. Nous en prenons acte.

Les journées de classe étaient déjà, en France, parmi les plus chargées et les moins bien réparties dans l’année, ce dont pâtissent les élèves, et surtout ceux qui sont les plus en difficulté. De nombreuses études l’ont confirmé : en France, l’école a de plus en plus tendance à accentuer les inégalités sociales.

Ce n’est donc malheureusement pas à Clamart, où ce constat accablant a été ignoré, que cette évolution s’infléchira.

Pierre Carrive, Marc Boulkeroua 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Semaine de quatre jours d’école : pas de suspens à Clamart

  1. cambon dit :

    Je suis bien d’accord.
    Mais le grand fautif est le Ministre toutes les municipalités s’engouffrent dans la brèche et il reste de beaux discours pour améliorer notre système scolaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *