ZAC Panorama : les recommandations de l’ASN seront-elles suivies ?

Voici notre tribune pour le Clamart-Infos de cet été, envoyée avec 38 minutes de retard et qui n’a, de ce fait, pas été publiée.
Notre mail étant arrivé à 00h37 et non pas à 23h59, le « permanent » communication de la mairie a probablement été mis dans l’impossibilité de l’utiliser…
La mairie est beaucoup moins tatillonne avec ses propres délais : au dernier conseil municipal, une délibération a été modifiée après le délai légal de convocation aux commissions de préparation, et une autre a même été, tout simplement, ajoutée. Sans compter les nombreuses fois où nous nous sommes aperçus, lors de ces commissions de préparation, qu’il y avait des erreurs dans des délibérations. Nous n’avons, pour autant, jamais cherché, jusque-là, à entraver la bonne marche du conseil municipal. On ne peut en dire autant de l’attitude de la municipalité envers l’expression démocratique.
Pour en revenir aux tribunes, la rigueur est à géométrie variable : sur le site de la mairie, ce mois-ci* la majorité a droit à une double tribune ! Celle du mois précédent est en effet restée en ligne, avec la nouvelle. On n’est jamais mieux servi que par soi-même…

*A l’heure où nous publions, bien sûr. Il est probable que notre signalement incitera à rectifier cette regrettable, mais loin d’être inédite, erreur.

 

Le maire faisant fi de nos mises en garde (Clamart-Infos d’avril 2018), l’avis du président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire a été demandé. Sa réponse est inquiétante.

L’ASN préconise en effet de maintenir le Plan Particulier d’Intervention dans ce secteur (notamment à cause des risques d’incendie avec rejets radioactifs), ce qui implique de prévoir une mise à l’abri de tout le quartier.

Par ailleurs, il n’y a actuellement aucune certitude quant à l’absence de contamination radioactive sous le stade du Panorama, à Fontenay. Or non seulement ce stade est à proximité immédiate de la ZAC, mais il est prévu que les activités du stade Hunebelle, le temps de ses travaux, y soient délocalisées.

Tout cela entraîne des questions très préoccupantes, que nous poserons officiellement au maire.

Sujet développé sur clamart-citoyenne.fr

P. Carrive et M. Boulkeroua

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *