Enquête publique « Centre Desprez » – Observations

Observations de l’association Clamart-citoyenneAucune description de photo disponible.

Monsieur le commissaire-enquêteur,

Veuillez trouver les observations de l’association Clamart Citoyenne pour ce projet de réhabilitation du centre commercial Desprez.

Tout le monde ou presque s’accorde à dire qu’il n’était pas possible de laisser ce centre commercial, en plein centre ville, dans cet état.

Mais la question est : pour faire quoi ?

Une grande surface, vraiment ?

L’implantation d’une grande surface ne nous paraît pas en cohérence avec les besoins actuels, et surtout à venir, des habitants d’une ville de la taille de Clamart. C’est un modèle économique et commercial qui nous paraît obsolète : très peu vertueux écologiquement (avec la vente de nombreux produits qui viennent de loin), peu créateur d’emplois (et surtout d’emplois souvent précaires et à temps partiels), ne s’adressant ici qu’aux familles avec un fort pouvoir d’achat (en tout cas si c’est un Monoprix),.

Il y avait l’occasion de favoriser l’implantation de commerces de réelle proximité, qui proposent des produits ou des services vraiment locaux, qui génèrent des emplois durables, qui pourraient proposer des tarifs adaptés à différentes bourses, et dont les retombées économiques bénéficieraient aux Clamartois  .

Monoprix, locomotive commerciale ?

Monoprix est présenté par la municipalité comme une locomotive commerciale. Comment être certain de cela ? Aucune étude  n’est présentée dans le dossier d’enquête qui vient étayer cette théorie.

Cette enseigne ne va-t-elle pas plutôt rentrer en concurrence directe avec des commerces existants ?

Et puis, il y a des inquiétudes sur l’enseigne pressentie : Monoprix. Une promesse de bail aurait dû être signée fin 2018. Qu’est-elle devenue ? Le groupe Rallye, maison-mère de Casino, qui gère Monoprix, semble en mauvaise santé économique. Que va-t-il se passer si un Monoprix s’installe, et doit fermer ? La locomotive bloquerait alors la voie.

Le coût du projet

On parle de 18 millions (dont, soit dit en passant, seulement 3 de travaux). Dans une ville qui a un budget d’investissement de 80 millions, c’est énorme.

Juste en face, il y a une très ambitieuse, et attendue, rénovation du théâtre Jean Arp et du marché du Trosy. Les vertus d’un marché, surtout quand il sera fonctionnel, sont évidentes. S’y ajoutent celles d’un équipement culturel qui, outre une programmation de qualité reconnue par tous les spécialistes, pratique une politique tarifaire qui rend ses spectacles et ses films accessibles à tous.

La rénovation de ce marché et de ce centre culturel va profiter, potentiellement, à tous les Clamartois. Son coût est de 10 millions. Pour ce centre commercial, qui va servir avant tout des intérêts privés, le coût est de presque le double.

Et la crèche ?

Il en est question pages 27 et 139. Nous ne pouvons qu’approuver.
Mais elle n’apparaît dans aucun plan. Le projet a-t-il été abandonné ?

Utilité publique

Nous contestons l’utilité publique de ce projet.

Nous considérons qu’il va avant tout profiter à des intérêts non seulement privés, mais en plus extérieurs à Clamart.

La population clamartoise n’a, selon nous, pas assez été associée au devenir de ce centre commercial. Après tout, on aurait même pu imaginer des destinations autres que commerciales.

Certes, c’était une promesse électorale du maire. Il est important d’honorer ses promesses. Mais la société évolue, et ses besoins aussi. Est-on certain que les Clamartois souhaitent réellement un Monoprix ici ? Ce n’est pas du tout le sentiment que nous avons dans les très nombreux échanges que nous avons avec eux.

Conclusion

Nous vous demandons donc, Monsieur le commissaire enquêteur, de rendre un avis défavorable dans cette enquête.

Cordialement,

Clamart Citoyenne

PS. Au moment d’envoyer cet avis, nous découvrons celui de la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Équipement et de l’Aménagement (DRIEA), qui dit notamment : « Le dossier ne justifie pas suffisamment l’utilité publique du projet ». Voilà qui corrobore tout à fait notre sentiment.

Avis déposé le 7 septembre 2019
(Registre électronique d’observations)

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *