On n’est jamais mieux servi…

(Tribune publiée dans Clamart-infos n°162  octobre 2017)

Au forum des associations, les parents d’élèves ont eu la surprise de découvrir une nouvelle venue. Ses responsables expliquent benoîtement que les associations existantes (FCPE, PEEP et AAPE) sont trop systématiquement en opposition avec la municipalité, et qu’ils ont voulu créer une structure qui puisse mieux dialoguer avec elle. À les entendre, le manque de concertation viendrait des parents d’élèves ! On croit rêver.

Alors que la règle est qu’une association ne dispose d’un stand qu’à partir de sa deuxième année d’existence, celle-là, créée cet été, était la plus vue de l’espace Éducation.

Certains parents rapportent qu’ils ont été orientés vers cette nouvelle association par le maire-adjoint lui-même !

Son siège social est à la mairie, et son nom rappelle étrangement celui du parti politique du maire.

P. Carrive et M.-C. Vandrell

Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à On n’est jamais mieux servi…

  1. pernot dit :

    Bonjour,
    C’est quel nom d’association ?
    Merci de le publier de manière à ce que l’on ne tombe pas dans le piège …
    Merci d’avance.

    • CCadminWP dit :

      Cette association s’appelle tout simplement « Association des Parents d’Élèves Républicains ». Ceux de la FCPE, de la PEEP et de l’AAPE ne sont donc pas républicains ?
      Ce que nous ne savions pas au moment d’écrire cette tribune, mais que nous avons appris à l’occasion de la réunion de lancement de cette association (à laquelle Patrice Roncari, maire adjoint chargé des affaires scolaires, assistait – il n’est pourtant pas, que nous sachions, « parent d’élève » à Clamart), c’est que le président de cette association n’est autre qu’Édouard Brunel, tout nouveau conseiller municipal suite aux récentes démissions dans la majorité…

  2. Marcel dit :

    Monsieur le maire serait-il inquiété aussi par des enfants ?

  3. Pierre CARRIVE dit :

    Sur certains réseaux sociaux, nous nous faisons attaquer pour cette tribune et son commentaire, au prétexte que je fais aussi partie d’une association de parents d’élèves, en l’occurrence la FCPE. La preuve : j’ai été vu en train de participer à la mise sous pli du matériel de vote. La belle affaire !
    Je voudrais rappeler quelques faits, qui différencient très nettement ma position de celle d’Éduard Brunel :
    – Je me suis engagé à la FCPE en 2004. À l’époque, je n’imaginais même pas faire de la politique un jour.
    – J’ai démissionné de la présidence de la FCPE-Clamart presque un an avant les dernières élections municipales.
    – Aujourd’hui, je n’ai plus aucune responsabilité, à quelque niveau que ce soit, à la FCPE. J’en suis devenu un adhérent « de base », et en effet, je participe, quand je le peux, à ces tâches qui par ailleurs n’ont aucune portée politique, comme la mise sous pli.
    Que l’on ne se méprenne pas. Je ne suis absolument pas choqué de ce qu’un conseiller municipal ait des responsabilités associatives. Bien au contraire ! Ce qui est assez gênant ici, c’est qu’on a le sentiment que cette nouvelle association de parents d’élèves a été créée surtout pour servir la mairie.
    À Clamart, certaines associations ne bénéficient pas des mêmes avantages que d’autres, sous prétexte qu’elles seraient « politiques » au seul motif qu’il y a parmi leurs responsables des hommes ou des femmes connu.e.s par ailleurs comme militant.e.s politiques, même si l’action de ses associations n’est pas partisane. Là, ce n’est pas seulement de la gêne que l’on ressent, mais un sentiment d’injustice.
    C’est maintenant une certitude, étayée par des faits incontestables : cette municipalité a des pratiques vis-à-vis des associations qui ne sont tout simplement pas démocratiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *